Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
31
Mar
2014
Rebranding général chez Saham Group
  • CNIA bascule vers Saham Assurance
  • 2 milliards de DH d’investissement pour 2014

«Actuellement, nous sommes en négociations pour une acquisition dans un pays de la région des Grands lacs», annonce Saâd Bendidi, directeur général délégué du groupe Saham

Première sortie médiatique pour Saâd Bendidi en tant que directeur général délégué du groupe Saham! L’ancien patron de l’ONA,  qui a intégré le groupe Saham fin 2013, vient d’annoncer un rebranding général du groupe en conformité avec son expansion. Ainsi, l’ensemble des filiales assurances du groupe vont porter le nom de Saham Assurance. La marque CNIA Saada va disparaître au Maroc. Colina (Côte d’Ivoire),  Mercantile (Kenya) et les autres filiales devont également connaître le même sort.  Un changement de nom a aussi été opéré pour l’activité assistance qui porte dorénavant le nom de sa maison mère. L’opération a coûté pas moins de 22 millions de DH. Un important dispositif de communication a été mis en place pour assurer une meilleure transition. Cette nouvelle architecture de marques intervient à un moment où le groupe veut donner plus de force à son expansion en Afrique et consolider la création de valeur qui découle des différentes acquisitions. «Ce processus de déploiement de marques a nécessité 9 mois de travail, en particulier sur le volet juridique, vu que la plupart de nos activités sont réglementées», explique Bendidi.
Le groupe Saham est présent dans 20 pays d’Afrique et de Moyen-Orient (Liban et Arabie Saoudite) via 46 filiales. L’expansion ne s’arrêtera sûrement pas à ce niveau. «Actuellement, nous sommes en négociations pour une acquisition dans un pays de la région des Grands lacs», annonce Bendidi. Cette région comprend quatre pays: Burundi, République démocratique du Congo, Ouganda et Rwanda. Pour l’instant, les négociations sont menées de manière confidentielle. Saham a fait le choix de n’acquérir les compagnies qu’à condition de disposer de la majorité. Cette stratégie écarte certains pays comme l’Algérie où la réglementation interdit ce genre d’opération.
Cette année connaîtra sûrement une plus grande expansion du groupe. Selon Bendidi, Saham envisage d’investir l’équivalent de 2 milliards de DH cette année. L’entreprise nourrit un intérêt particulier pour le secteur de la santé. Toutefois, Saham reste prudente en attendant l’adoption de la nouvelle loi sur l’exercice de la médecine et qui ouvre le capital des cliniques aux non-médecins. L’ambition de l’entreprise sur le secteur de la santé ne s’arrête pas au Maroc.212
Aujourd’hui, Saham pèse 1,1 milliard de DH de chiffre d’affaires consolidé pour un RNPG de 384 millions de DH (2013). Le plus gros de la performance de Saham est porté par le pôle assurance dont 33% des primes proviennent du Maroc. Pour l’ex-CNIA Saada, 2013 aura été une bonne année. Au terme de l’exercice, les primes émises ont marqué une progression de 8,5% pour atteindre 3,5 milliards de DH. Le groupe Saham est également présent dans l’offshoring et l’immobilier.


IL. B. – L’ECONOMISTE - Édition N° 4244 du 2014/03/31