Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
01
Juil
2014
Les assurances intègrent les statistiques monétaires

En 2015, le champ de couverture des statistiques monétaires sera élargi avec l’intégration des caisses de retraites.

Les créances et les engagements de ces organismes sont pris en compte dans le cadre du calcul de la position des autres sociétés financières.

La 6e édition des statistiques monétaires est publiée. Particularité de cette nouvelle édition, Bank Al-Maghrib élargit, à partir de juin 2014, la couverture de ces statistiques aux entreprises d’assurances et de réassurance.

«Cette initiative s’inscrit dans le cadre du processus de convergence de la méthodologie des statistiques monétaires du Maroc vers les normes internationales», indique la banque centrale dans un communiqué. Et de souligner : «Cette nouvelle édition est le résultat de l’étroite collaboration entre Bank Al Maghrib et la Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale en matière de reconstitution des données établies conformément aux exigences méthodologiques du FMI».

Ainsi, la nouvelle publication mensuelle des statistiques monétaires intègre non seulement le compte de patrimoine des entreprises d’assurances et de réassurance, mais aussi les créances et les engagements de ces organismes qui sont pris en compte dans le cadre du calcul de la position des autres sociétés financières vis-à-vis des ménages, des sociétés non financières et des administrations publiques.

Bank Al Maghrib explique aussi que l’élargissement des statistiques monétaires aux entreprises d’assurances et de réassurance améliore la couverture de la situation des sociétés financières de 90,3% actuellement à 98,9%, «permettant ainsi de mieux évaluer la position des agents non financiers à l’égard des sociétés financières».

1 juillet 2014 - Hafsa Sakhi, LE MATIN

Bank-Al-Maghreb.jpg