Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
02
Août
2014
Assurances: Le Maroc le plus mature de la région

Le taux de pénétration du marché est estimé à 3,5%

La demande augmenterait avec l’émergence de la classe moyenne

En moyenne, le taux de pénétration de l’assurance (primes brutes émises en pourcentage du PIB) est de l’ordre de 1,5% au Maghreb. Le Maroc dépasse largement ses voisins avec un taux de pénétration de 3,5%. Loin derrière, l’on trouve la Tunisie avec 1,8%, et 0,6% en Algérie

Le secteur de l’assurance au Maroc recèle encore un important potentiel de croissance sur le moyen et long terme. Le rapport de Standard & Poor’s relatif à l’industrie dans la région Maghreb met en avant ses perspectives de développement, en particulier pour le Royaume. «Le gisement d’évolution est important sur les cinq prochaines années», affirme S&P. Malgré les incertitudes liées à la conjoncture économique actuelle, «la demande devrait croître avec l’émergence de la classe moyenne», soutient l’agence d’évaluation financière.
Le dynamisme du secteur devrait par ailleurs être porté par des besoins croissants en couverture pour des produits d’épargne tels que l’assurance vie. Une forte demande pour des produits de prévoyance, de santé et de retraite, ainsi que l’assurance habitation est à prendre en compte, note l’agence de notation. D’après S&P, ces types de contrats restent dans la région encore inexploités ou sous-développés. Pour le cas du Maroc, l’assurance particulière connaît une certaine évolution grâce notamment à un marché de la bancassurance assez développé. L’agence de notation ne manque pas de relever d’autres facteurs propices au développement du secteur. A l’image du lancement de nombreux projets d’infrastructures ou encore les dernières évolutions concernant le renforcement des exigences de solvabilité. Celles-ci rentrent bien évidemment dans le cadre du contrat-programme 2011-2015. Il vise à élargir davantage la couverture d'assurance en introduisant notamment la couverture obligatoire des risques de catastrophe naturelle. Le programme comprend également des incitations fiscales qui favoriseront la demande pour les produits d'épargne à long terme pour les salariés.
Le Royaume arrive ainsi à se distinguer dans la région, malgré les faibles niveaux de revenu, le chômage urbain élevé, et la grande pauvreté dans les zones rurales. Le taux de pénétration du marché de l'assurance au Maroc a été parmi les plus élevés dans la région en 2012. En moyenne, le taux de pénétration de l’assurance (primes brutes émises en pourcentage du PIB) est de l’ordre de 1,5% au Maghreb. Des disparités importantes ont pourtant été constatées. Le Maroc dépasse largement ses voisins avec un taux de pénétration de 3,5%. Loin derrière, l’on trouve la Tunisie avec 1,8%, et 0,6% en Algérie. Le secteur de l'assurance marocaine est ainsi le marché le plus mature dans la région arabe et le deuxième plus important en Afrique. L'industrie est principalement dominée par l'assurance des biens ainsi que l’assurance automobile. Ce segment détient une part importante avec une augmentation soutenue en raison de son caractère obligatoire et du nombre de véhicules immatriculés en hausse.

A. Lo - L'ECONOMISTE - Édition N° 4330 du 2014/08/01

Édition N° 4330 du 2014/08/01