Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
12
Août
2014
Research and Markets: L’Assurance, un gisement de richesse encore vierge pour le Maroc

Dublin : Le groupe d’intelligence économique, Research and Markets, domicilié à Dublin en Irlande, a produit une feuille d’étude sur l’assurance au Maroc, relevant que le secteur présente des chiffres faibles actuellement mais possède un potentiel fort en croissance pour le pays dans l’avenir.

En effet, Research and Markets a donné analyse du degré de développement du secteur assurance au Maroc et de sa contribution, actuelle et future, à la croissance économique dans le royaume.

Selon le groupe irlandais, le secteur d’assurance présente malgré une faiblesse actuelle, un gisement de richesse important pour le royaume, que ce dernier se doit d’investir. Le taux de pénétration de l'assurance sur le marché marocain reste faible. En 2012, ce taux s'est établi à seulement 3,1%, hormis le fait qu’il a crû annuellement de 8%.

Ces chiffres, renseignant sur la faiblesse structurelle du secteur assurance au Maroc, indiquent néanmoins, que le royaume dispose de ce coté là, d’un gisement prometteur de croissance, à condition que des politiques volontaires d’incitation et de promotion y soient menées.

Développer le marché d’assurance des particuliers

Research and Markets, dont les conclusions sont citées par le groupe multimédia New-Yorkais, Thomson Reuters, via son site spécialisé, Zawya, a expliqué que : ‘‘Le gouvernement marocain a en effet, mené, dés 2011, des stratégies publiques favorables à l'expansion du secteur des assurances auprès des particuliers, en instaurant de nouvelles réglementations amenant obligation de contracter des services d’assurances dans les secteurs du travail (salariés publiques, privés et indépendants), de la santé et contre les catastrophes naturelles’’.

Le royaume, poursuit Research and Markets, vise par ses législations à développer durablement le secteur d’assurance sur la niche la plus prometteuse, à savoir le marché des particuliers.

A ce titre, indique la même source, au contraire de ses voisins, l’Algérie et la Tunisie, où le secteur d’assurance reste tributaire des investissements du gouvernement dans le cas de la 1ere, et des aléas politiques qui embrument son avenir dans le cas de la 2ème, le Maroc a été identifié, par le groupe d’analyse financière, Ernst & Young, comme le marché régional le plus émergent, possédant la marge de croissance la plus prometteuse et présentant le plus d’opportunités pour les compagnies d'assurance du pays et étrangères.

Larbi Amine - 11 Août 2014

Lemag.ma : Portail d’information dédié au Maroc et au Maghreb