Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
03
Sept
2014
Désastres naturels : Facture salée pour les assureurs

44 milliards de dollars : c'est le montant des pertes économiques liées aux désastres causées par l'homme et la nature au 1er semestre, selon les estimations préliminaires du réassureur helvétique Swiss Re. A elles seules, les catastrophes naturelles ont causé 41 milliards de dollars de pertes. Le chiffre est toutefois en nette baisse puisqu'il s'élevait à 59 milliards de dollars au 1er semestre l'an passé et 94 milliards de dollars en moyenne sur les 10 dernières années, a précisé le groupe suisse.

Entre janvier et juin, le montant des pertes couvertes par le secteur de l'assurance au niveau mondial s'est élevé à 21 milliards de dollars, contre 25 milliards sur la période correspondante l'an passé, a précisé Swiss Re dans son étude Sigma, une publication de référence pour le secteur de l'assurance. Les pertes assurées concernant les désastres engendrés par l'homme ont quant à elles atteint 2 milliards de dollars.

Avec 3 catastrophes naturelles parmi les 5 les plus coûteuses entre janvier et juin, les Etats-Unis trustent le classement. Les orages et tempêtes de grêle mi-mai d'ailleurs ont été l'événement le plus coûteux pour les assureurs sur la période, qui ont couvert les pertes à hauteur de 2,6 milliards de dollars.

Si elles n'ont coûté que 2,5 milliards de dollars aux assureurs, ce sont les conditions climatiques extrêmes cet hiver au Japon qui se sont traduites par les coûts les plus importants pour l'économie, avec une perte totale estimée à 5 milliards de dollars.

Les tempêtes de grêle, qui se sont abattues sur la France, l'Allemagne et la Belgique en juin, causant d'importants dégâts sur les habitations et les véhicules, ont également coûté 2,5 milliards de dollars aux assureurs, pour un total de 2,7 milliards de dollars.

- 3 septembre 2014