Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
25
Sept
2014
Wafa Assurance : Progression à deux chiffres pour l’activité Vie

L’activité Vie de Wafa Assurance croît de 14,1% au premier semestre, tirée par l’épargne, alors qu’en non Vie, la progression est de 1,9%. Ces éléments, portés par des charges d’exploitation maîtrisées, ont permis au résultat net de progresser de 5,4% à 479 MDH. Parmi les nombreux faits marquants de ce semestre, on notera le premier exercice de communication du nouveau président du groupe. 

 

Des nombreuses manières possibles et imaginables pour entamer sa toute première conférence de presse en tant que président du premier assureur du Royaume, Driss Bencheikh a choisi sans doute la plus sobre. «Je vous prie d’excuser mon ignorance», déclare-t-il aux journalistes venus en nombre pour assister à cette présentation. Dans son élan de modestie, Bencheikh avoue «défendre pour l’instant plus l’intérêt des assurés que celui de l’assurance». Mais il ne faut pas se leurrer, le nouveau président du groupe, derrière cet air modeste, a bien appris ses leçons et se pressera de répondre à toutes les questions stratégiques concernant l’entreprise tout au long de la conférence. Bencheikh estime également «être entouré par des professionnels qui connaissent bien la boîte et le métier». Ces mêmes professionnels (entre autres, Abdelmajid Tamim, Slimane Echchihab, Taoufiq Benjelloun et Koudama Zeroual) qui seront amenés à poursuivre les grands chantiers de la compagnie que le nouveau président n’a pas souhaité changer estimant là aussi que Wafa Assurance était sur la bonne voie. 

 

Accueil chaleureux 

Pour son premier semestre à la tête de la compagnie, Driss Bencheikh a bénéficié de vents (ou de ventes) bien favorables. Les revenus de la compagnie sont en effet en progression de 7% par rapport au premier semestre de 2013 à 3,2 Mds de dirhams. Dans le détail, l’activité non Vie enregistre une hausse de 1,9% à 1,7 Md de dirhams, grâce à des progressions dans l’automobile de 4%, de 6,7% dans l’AT-RC et de 2% dans l’assurance maladie. L’automobile continue de représenter la majorité des revenus de cette branche en générant pas moins de 50% des revenus de la non Vie pendant ce semestre. Sur ce segment, Wafa Assurance maintient toujours sa position de deuxième opérateur du marché avec des parts de 15,7%, en légère progression. 

La plus grande progression enregistrée par l’entreprise provient de l’activité Vie : 14,1% de hausse d’un semestre à l’autre. L’activité épargne y est pour beaucoup. Elle progresse en effet de 18,3% et génère 160 MDH de revenus additionnels. Cette activité représente 70% des revenus dans la branche Vie. Merci à qui ? Merci au réseau bancaire d’Attijariwafa bank. 

Selon le management de Wafa Assurance, la baisse des tensions sur les liquidités pendant ce semestre a permis aux commerciaux du réseau d’orienter leurs ventes vers des produits d’épargne, chose qui était plus difficile lorsque la banque engageait une bataille frontale pour récolter des dépôts bancaires plus classiques. Ainsi, c’est un peu plus de 1,78 Md de dirhams qui a été réalisé sur cette activité pendant ce semestre. 

Face à cette progression des primes, les sinistres, eux, ont baissé. En témoigne un ratio sinistre sur primes de 63,5% contre 65,1% à la même période en 2013. 

 

Bon comportement des filiales 

Cela dit, la maîtrise des charges a été quelque peu atténuée par un important sinistre incendie survenu ce semestre, ainsi que par la hausse des frais généraux liés à l’activité non Vie : le recouvrement des primes est toujours délicat. 

Au final, et en l’absence d’éléments exceptionnels positifs ou négatifs, le bénéfice net de Wafa Assurance est passé de 454 MDH à 479 MDH pendant ce semestre, en hausse de 5,4%. 

La société a profité de ce semestre assez «roulant» pour renforcer son bilan à travers des provisions techniques en progression de 4,8% à 22,3 Mds de dirhams, tout en améliorant les placements en couverture des réserves techniques de 2% à 23 Mds de dirhams, en plus d’actifs libres valorisés à 1,4 Md de dirhams à fin juin. La marge de solvabilité est couverte 3,7 fois en intégrant les plus-values latentes pour un taux de marge de solvabilité de 358%. 

Malgré leur faible poids dans l’activité du groupe, les filiales de Wafa Assurance ont réalisé des progressions significatives de leurs revenus. Wafa IMA Assistance a réalisé un chiffre d’affaires de 86 MDH, en progression de 30%. Pas moins de 88% de ces revenus proviennent d’affaires directes. Son résultat net est de 4,3 MDH contre 1,3 MDH au premier semestre 2013.

 

Quant à Attijari Assurance en Tunisie, son chiffre d’affaires est de 118 MDH, bien loin des 4,6 MDH réalisés au S1 2013. Son résultat net reste tout de même déficitaire de 3,2 MDH à cause de la taille des encours en épargne qui ne permet pas, à ce stade, de faire face aux coûts d’exploitation, mais aussi à cause de l’état embryonnaire de la prévoyance en Tunisie.

 

FNH - 25 Septembre 2014