Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
05
Déc
2017
FINACTU à nouveau sélectionné par le Maroc pour œuvrer au développement de l’assurance agricole

A l’issue d’un appel d’offres international, FINACTU vient d’être retenu (octobre 2017) pour accompagner le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts dans la mise en place et le suivi d’une assurance paramétrique contre les conséquences de la sécheresse au niveau national. Cette mission vient compléter le track-record de FINACTU en matière de mise en place de solutions d’assurance agricole, en Afrique en général, et au Maroc plus particulièrement, où FINACTU a déjà accompagné le Ministère à deux reprises (2010 et 2015).

Compte tenu de son positionnement géographique, le Maroc a toujours été assez fortement soumis aux aléas climatiques, notamment à la sécheresse. Si les grandes cultures (blé, orge, …) bénéficient d’une assurance depuis 2010 (la police multi-risque climatique, gérée par la MAMDA), la protection des cheptels, des autres cultures et des populations rurales (distribution d’eau) représente chaque année sèche de très importants budgets d’aide directe. Le Gouvernement souhaite lisser l’impact de ces budgets sur les finances publiques en souscrivant une police d’assurance directement et pour son propre compte auprès de la communauté des assureurs / réassureurs. Les indemnités versées viendront financer les différents programmes de lutte contre les effets de la sécheresse (à l’exception de la multi-risque climatique assurant les céréales, qui couvre déjà plus d’un million d’hectares).

Pour cette première expérience d’assurance gouvernementale sur le continent, le Gouvernement marocain a choisi un déclencheur paramétrique (assurance indicielle).

La mission de FINACTU consiste à préciser les contours techniques du produit, puis à organiser l’appel d’offres international qui permettra de sélectionner le preneur de risque et enfin, à assurer le suivi de la mise en œuvre de cette assurance.

L’objectif du Ministère est de lancer l’appel d’offres dans le courant du premier semestre 2018 afin de souscrire la garantie pour la prochaine saison agricole 2018-2019.

5044 Fiak 04 décembre 2017