Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
12
Mars
2009
Wafa Assurance : Un dividende de 45 DH par action !
* La compagnie maintient son cap de croissance. Les primes émises se sont appréciées en 2008 de 17,7% à plus de 4,1 Mds de DH.
* Miné par la non-récurrence des plus-values récoltées en 2007, le résultat net affiche une baisse de 22,6% à 467,5 MDH. Mais retraité de ces éléments, celui-là affiche une hausse de 34,7%.

Bonne récolte pour Wafa Assurance. L’année 2008 n’a pas été trop différente des trois dernières années. Le cap de la croissance est toujours maintenu, bien qu’il se soit nettement estompé par rapport à l’année 2007. Une année que l’on peut qualifier d’exceptionnelle à plusieurs niveaux au vu des évènements qui s’y sont passés : la récupération d’un important portefeuille d’assurance Vie auprès d’AXA notamment, et ce suite au divorce de celle-ci avec le groupe ONA, maison-mère de Wafa Assurance. Et puis la réalisation d’une importante plus-value sur le portefeuille de placement, et ce pour bénéficier de l’avantage fiscal sur les plus-values qui allait s’éteindre l’année suivante.
Analystes et observateurs ont donc été sûrs que les exploits de l’année 2007 n’allaient pas être réédités en 2008. Mais ils étaient en même remps certains que la compagnie soutiendra un rythme de croissance pour le moins convenable. Le temps leur a donné raison. Et Wafa assurance a prouvé, si besoin était, qu’elle est assise sur du solide !
La compagnie a réalisé en Effet un chiffre d’affaires total de plus de 4,1 milliards de dirhams, soit une progression de 17,7% par rapport à l’exercice 2007. Une évolution qui s’explique essentiellement par la montée en flèche des primes émises dans le segment Vie, et qui se sont appréciées de 24,4% à plus de 2,6 milliards de dirhams. Une performance que le management de la compagnie attribue aux fortes synergies développées dans la distribution avec les réseaux bancaires partenaires (Attijariwafa bank, notamment). Dans la branche non-Vie, l’évolution a été, en revanche, on ne peut plus timide. Les primes émises dans ce segment n’ont progressé que de 7,4% à quelque 1,4 milliard de dirhams.
C’est ce qui a, entre autres, limité la progression du résultat technique à seulement 8,1% à 762,9 MDH. Une progression qui a été également atténuée par la non-récurrence des plus-values de cession récoltées durant l’année 2007. Des plus-values qui se sont chiffrées, pour rappel, à quelque 330 MDH.
Par branche, on notera que le résultat technique Vie a progressé de 70,4 MDH pour se fixer, à l’issue de l’année 2008, à près de 169,5 MDH, et ce grâce à la forte contribution des assurances de prévoyance. En non-Vie, le résultat technique s’est, pour sa part, dégradé de plus de 6%, passant de 635,4 à seulement 593 MDH à fin 2008.
Au final, le résultat net de Wafa Assurance s’est fixé à 467,5 MDH, contre plus de 603 MDH un an auparavant, soit un repli de 22,6%. Mais en retraitant l’année 2007 des éléments exceptionnels (plus-value de cession de 330 MDH), le bénéfice net de la compagnie affiche une hausse de 34,7%. Chose qui a poussé le Conseil d’administration de la compagnie à proposer à la prochaine Assemblée générale ordinaire des actionnaires, prévue pour le 15 avril, la distribution d’un dividende de 45 DH, contre 40 DH en 2007, soit une progression de 12,5%.


M. M.
12-03-2009 - FINANCES news hebdo