Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
01
Nov
2018
Contrats d’assurance: NextCare se lance sur le marché local
  • Le prestataire de services doublera ses effectifs d’ici 3 ans
  • Après Allianz, le délégataire cible d’autres assureurs et les caisses internes

NextCare Maroc, spécialiste de la délégation de gestion de contrats d’assurance santé, négocie un nouveau virage dans son développement, avec l’officialisation, le 24 octobre dernier, d’un partenariat avec l’assureur Allianz.

«Nous négocions avec d’autres compagnies pour le déploiement, à court terme, d’un service similaire à celui que nous offrons à Allianz (le système de tiers payant et la gestion de la couverture maladie locale). Nous tablons sur 2, voire 3 compagnies supplémentaires dans les deux prochaines années. A long terme, nous comptons étendre nos prestations aux caisses internes de grands groupes», annonce Mohamed Elaaidi, DG de NextCare Maroc.

La diversification de la clientèle permettra d’augmenter les volumes et négocier de meilleurs tarifs avec les fournisseurs de soins.

Le service de tiers payant pour particuliers est de plus en plus demandé pour les avantages et la valeur ajoutée qu’il offre. Plusieurs compagnies d’assurance ont par le passé déployé des dispositifs de prise en charge, qui n’ont pas prospéré. La nouveauté qu’apporte le prestataire, réside dans le traitement «en temps réel» des requêtes des différentes parties prenantes (fournisseurs de soins, bénéficiaires), via son système de gestion intégré.

Le dispositif est renforcé par une plateforme téléphonique disponible 24h/24, «y compris le week-end». Pour assurer son développement sur ce nouveau relais de croissance, la filiale du groupe Allianz a développé, sur le marché intérieur, un réseau de 400 prestataires de soins (médecins, cliniques, laboratoires, pharmacies...), qu’il compte élargir à 500 d’ici la fin de l’année. Son réseau de fournisseurs de soins est déjà constitué dans les grandes villes comme Casablanca, Rabat, Marrakech, Meknès, Tanger ou encore Agadir. Pour accompagner son développement, l’entreprise, qui emploie actuellement une cinquantaine de collaborateurs, doublera ses effectifs d’ici 3 ans.

NextCare Maroc se positionne sur un marché pratiquement vierge. L’autre entreprise offrant une prestation similaire est MCI Care, filiale du groupe Saham, au profit de clients de la branche assurance en Angola, Cameroun, Rwanda et Maroc. La filiale du groupe Allianz ambitionne de transformer la prestation de santé en assurant l’intermédiation entre la compagnie d’assurance et l’assuré. A cet effet, elle signe, avec les garants (compagnies d’assurance, mutuelles), un contrat de délégation totale de la gestion du portefeuille assurance maladie.

Jusqu’à tout récemment, le gestionnaire de contrats d’assurance santé était focalisé sur le marché international. Son intervention consistait à assurer l’accès aux soins en tiers-payant auprès des prestataires de son réseau de soins conventionnés à l’international, au bénéfice d’assurés de RMA Watanya, La Marocaine Vie, Saham Assurance, Sanad Assurance ou encore la Mutuelle Attamine Chaabi. Sur ce marché, le prestataire compte près de 20.000 assurés, pour des primes moyennes variant entre 5.000 et 30.000 DH. Pour les trois prochaines années, le management table sur une croissance annuelle de 20 à 30% de l’activité.

Parcours de soins

Concrètement, deux solutions digitales permettront au prestataire de maîtriser le parcours de soins de chaque assuré, contrôler son comportement, détecter les surfacturations, abus ou encore les fraudes. Le contrôle du parcours de soins sera assuré à travers le système Pulse, interface entre le fournisseur de soins et NextCare. My NextCare, qui est le portail dédié aux bénéficiaires, renseignera l’assuré sur le suivi de son dossier. Ce dernier disposera d’une carte électronique, qui permet également aux prestataires de soins, de suivre son historique médical.

M.Ko.

Jean Modeste KOUAME - Edition N°:5383 - 31/10/2018 - L'ECONOMISTE

Leconomiste.com - Le premier quotidien économique du Maroc