Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
27
Nov
2018
LE PLAN D’ACTION DE LA FNACAM SOUS LA PRÉSIDENCE DE FARID BENSAÏD

Le 24 novembre 2018, la Fédération nationale des agents et courtiers d’assurance au Maroc (FNACAM) a tenu ses Assemblées générales. Celles-ci marquent la fin d’un mandat et l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante.

Comme nous l’avions annoncé il y a quelques jours, le président sortant Khalid Aouzal à la tête du groupe d’assurance ACECA n’a pas souhaité renouvelé son mandat en tant que président de la FNACAM, après une période de neuf ans (6 ans vice-président et 3 ans président) pour des raisons strictement personnelles. Face à l’ampleur des défis à relever par la profession, il reste au sein du conseil comme membre coopté.

Farid Bensaïd a été élu nouveau Président et le nouveau conseil fédéral a été constitué. Farid Bensaïd,président du groupe AFMA et Président de l’Orchestre philharmonique du Maroc, ajoute ainsi une corde à son « violon ». Sa décision de présider aux destinées de la FNACAM n’est pas fortuite. Elle vient suite à des rencontres préalables avec le régulateur ACAPS et la FMASAR qui ont promis un dialogue constructif pour la profession. Elle est également motivée par l’engagement de l’UMAC pour s’unir avec la FNACAM.

Dans son mot de remerciement, le président sortant Khalid Aouzal a passé également en revue le rapport moral. On retient de ce rapport la hausse affichée par le secteur des assurances de 10,5% en 2017. Les intermédiaires y représentent 70% des émissions.

Parmi les faits ayant marqué le secteur, nous pouvons citer le lancement du Web’inter dédié à la dématérialisation des procédures administratives, la création de la Direction pour la protection des assurés, la mise en place d’une application mobile pour les indemnisations rapides, l’adoption par certaines compagnies du système de fractionnement sans majoration de primes auto, l’arrivée sur le marché de l’assurance de Allianz…

Au courant de l’année 2017, la FNACAM a mené un bon nombre d’actions dont les plus importantes sont la saisine de la DGI pour l’abrogation de la disposition du PLF 2018 relative au passage de la TVA de 14% à 20%, le benchmarking auprès des intermédiaires en assurance du bassin méditerranéen aux fins de présenter un argumentaire technique et étayé sur la TVA, la révision du commissionnement auto avec la FMSAR, l’instauration d’un dialogue régulier avec l’ACAPS pout tout ce qui concerne la réglementation et autres chantiers prioritaires, le recours à des huissiers de justice pour attester de la concurrence déloyale des banques…

Les regrets de Khalid Aouzal

A la fin de son mandat, Khalid Aouzal tient à partager avec ses confrères les projets sur lesquels la FNACAM devrait être intransigeante. Il s’agit de l’épineuse problématique de la TVA supportée par le courtier ou agent en assurance, la poursuite des négociations avec les compagnies pour ce qui concerne la revalorisation du taux de commissionnement, l’entrée en vigueur du livre IV…

Et s’il y a des points qui tiennent particulièrement à cœur à Aouzal ce sont : la TVA indûment payée par les intermédiaires, la formation marquée par l’absence d’écoles dédiées à l’assurance, le problème de la déontologie et last but not least l’union avec l’UMAC, ce qui fragilise davantage la profession.

D’ailleurs l’union avec l’UMAC est l’un des chantiers prioritaires du plan d’action de Farid Bensaïd qui se décline en dix points

Soubha Es-siari 26 novembre 2018 - EcoActu
Bensaid / FNACAM