Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
19
Dec
2007
AT: Montée des sinistralités dans les services
· Le BTP toujours en tête

AU Maroc, les statistiques recensent quelque 200.000 accidents par an. «C’est énorme surtout en rapprochant avec des pays comparables», constate Abdelmajid Tamim, directeur général adjoint à Wafa Assurances. Le risque de l’ Accident du travail varie d’un secteur à l’autre. En tête des secteurs à haut risque vient, sans grande surprise, le BTP. C’est le premier secteur qui vient à l’esprit de nos interlocuteurs au sujet des secteurs à forte sinistralité. «Ce n’est pas propre au Maroc même si en comparaison avec d’autres pays (industriels surtout) nous connaissons des taux de fréquence et de gravité plus lourds», affirme Tamim.
Le BTP est suivi par l’industrie des métaux et bois et travaux à outils coupants comme la menuiserie par exemple. Le textile-habillement est aussi un secteur très accidentogène. Mais, curieusement, «les services enregistrent un nombre croissant d’AT», affirme Driss Khaled, directeur Prestations AT à RMA Watanya. L’ Expert fait état d’une montée de sinistres dans des mé Tiers où le risque est «logiquement» zéro comme la banque. L’importance des sinistres dans une entreprise est aussi une question de management. «Quand le management est exigeant en matière de prévention des risques, la sinistralité est spectaculairement diminuée. Cela peut varier du simple au triple», précise Abderrahim Chaffai, directeur général adjoint de Zurich Assurances. En plus de celle des secteurs, les assureurs tiennent aussi une cartographie des régions à risque et même des juges et avocats à «risque». «Le sud (Agadir et région) est une région où les assureurs ne sont pas en position», affirme un professionnel. «Nous tenons une liste des avocats qui poussent les Accident és à aller dans le sens d’une astreinte de retard», précise un autre.

N. T. Edition électronique du 19/12/2007 L'Economiste