Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
4
Oct
2007
Congrès : Les assureurs afro-asiatiques en conclave à Marrakech
Congrès
Les assureurs afro-asiatiques en conclave à Marrakech


Plus de 700 participants débattront de l'avenir de l'assurance et de la réassurance dans cette région
Le Maroc, et plus particulièrement la ville de Marrakech, sera La Mecque des assureurs afro-asiatiques qui y siègeront durant cinq jours pour tenir leur grand-messe.


La Fédération afro-asiatique d'assurance et de réassurance (FAIR) a, en Effet , opté pour la ville ocre pour l'organisation de son vingtième congrès qui aura lieu entre 17 et 21 octobre, sous le thème «Opportunités et menaces en assurance et réassurance dans les marchés de la FAIR».

Les préparatifs vont bon train pour organiser cette importante conférence qui est placée sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et qui réunira plus de 700 responsables du secteur venant d'Afrique, d'Asie, du Moyen-Orient et d'Europe. De ce fait, elle constitue, selon les organisateurs, un événement de taille pour le Maroc et pour la région.

«Cette manifestation revêt une importance particulière pour la région Afrique-Asie », souligne Ahmed Zinoun, président du Comité d'organisation, et administrateur délégué de la Société centrale de réassurance (SCR).

En effet, explique-t-il, elle permettra aux délégations des pays membres d'examiner les réalisations accomplies depuis la dix-neuvième conférence qui s'est tenue en Inde et de «débattre des opportunités qui s'offrent à la région où la FAIR est active ainsi que des défis qu'elle aura à surmonter dans un environnement marqué par l'instauration de nouvelles règles prudentielles et l'exigence d'une nouvelle gouvernance».

Ainsi, parmi les grands sujets qui retiendront l'attention et alimenteront les débats, lors de cette rencontre qui sera animée par «d'éminents experts internationaux», figurent notamment la libéralisation et la déréglementation des marchés d'assurance et de réassurance dans les pays concernés.

Les participants débattront également des nouvelles formes de gouvernance des sociétés d'assurances et de réassurances et des risques émergents pour ces activités dans la région
concernée par la FAIR.

D'autres thèmes seront abordés à cette occasion. Il s'agit notamment du dilemme de la notation souveraine et la notation spécifique, des nouvelles formes de pénétration en assurance (Takaful, bancassurance, micro-assurance) et de la consolidation des acteurs dans la région concernée par la FAIR en assurance et réassurance au-delà de l'échange d'affaires et du ‘'pooling''.

Par ailleurs, il est à noter que la Fédération afro-asiatique d'assurance et de réassurance a été créée en septembre 1964 pour encourager la coopération des compagnies d'assurances et réassurances en Afrique et en Asie, à travers l'échange régulier d'informations et d' Expertise et le développement des relations d'affaires.

La FAIR se compose de membres ordinaires et de membres associés. L' Adhésion ordinaire est ouverte à n'importe quelle compagnie afro-asiatique d'assurance nationale ou de réassurance.
L'adhésion d'associés est ouverte à toute autre compagnie afro-asiatique d'assurances nationale ou de réassurances dont le siège social est situé en Afrique ou en Asie et à toute association africaine ou asiatique ou établissement d'assurances national.
D'autres compagnies d'assurances ou établissements de réassurances, dont la collaboration est considérée favorable aux objectifs de la FAIR, peuvent être acceptés comme correspondants.

Les conférences de la Fédération sont organisées simultanément chaque deux ans en Afrique ou en Asie, selon une décision de l'assemblée générale qui est l'autorité suprême de la FAIR.

L'assemblée générale de la FAIR tient ses sessions au cours de la conférence, pour déterminer la politique générale et le programme de travail et pour élire le président de la FAIR.
-----------------------------------------------------------------------
Le marché mondial en progression de 5%
La croissance des primes d'assurance dans le monde en 2006 s'est encore accélérée, avec pour principal moteur la solide expansion de l'assurance-vie. Selon l'étude ‘'Sigma'', les primes émises dans le monde ont atteint les 3.723 milliards USD, soit une augmentation de 5% par rapport à l'année précédente.

La performance du secteur assurantiel s'est encore améliorée en termes de capitalisation et de rentabilité.
Les primes d'assurance émises dans le monde ont atteint 3.723 milliards en 2006, soit une création de valeur économique globale de 7,7% (PIB), inchangée par rapport à 2005.

Selon l'étude ''Sigma'' de Swiss Re, la croissance du volume total des primes a encore progressé de 5% (valeur corrigée de l'inflation). Les primes-vie et non-vie ont gagné 7,7 et 1,5% respectivement par rapport à l'année précédente. La croissance réelle sur les marchés émergents, de 16%, a encore une fois dépassé celle des pays industrialisés (4%).

S'agissant des dépenses d'assurance, les pays industrialisés y ont consacré environ 9% du PIB en 2006, tandis que dans les marchés émergents, ce pourcentage varie entre 1,4% au Moyen-Orient et en Asie centrale et 4,7% en Afrique.

Lahcen Oudoud | LE MATIN édition 04.10.2007