Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
7
Juil
2008
Assurances : Entretien avec Berto Fisler, PDG de Zurich Assurances Maroc
«Le marché sera de plus en plus concurrentiel»

Entretien avec Berto Fisler, PDG de Zurich Assurances Maroc

· 621 millions de DH de primes émises par la compagnie

· Coup d’envoi à la construction d’un nouveau siège social

Filiale du groupe international du même nom, Zurich Assurances yest, elle est implantée au Maroc depuis plus de 55 ans. Employant 130 personnes, et comptant une quarantaine d’agences de distribution, elle détient une part de marché en assurances non vie de 5,11%. Berto Fisler, son PDG, parle des projets de sa compagnie, dont la construction du nouveau siège.

- L’Economiste: Quelles sont les spécificités du marché marocain des assurances?
- Berto Fisler: C’est un secteur en pleine évolution. D’un point de vue que je qualifierais de «qualitatif», le nouveau Code des Assurances , largement inspiré du modèle français, est pour beaucoup dans l’assainissement, l’organisation et la réglementation de la profession. Dans la mesure où l’assurance accompagne toujours les grands projets, on peut dire que sur un plan «quantitatif», il reste de grandes potentialités à exploiter avec tous les grands projets que connaît le Maroc et ce qu’ils induisent pour notre activité. S’agissant du tourisme, par exemple, il y a la construction d’hôtels, de résidences, le développement des infrastructures avec la construction d’autoroutes, de ponts, de tunnels… tout cela fait forcément appel aux assurances. Mais il n’y a pas que les entreprises, la croissance démographique et l’élévation du niveau de vie sont par ailleurs une opportunité pour le segment des particuliers. C’est ainsi qu’en assurance vie, on assiste à un progrès notable de la bancassurance à travers les partenariats entre les compagnies et les banques comme en Europe. La demande en assurances sera de plus en plus élevée, mais aussi de plus en plus exigeante en matière de Prestations et de prix.

- Quelle lecture vous inspirent les résultats de votre compagnie pour 2007?
- 2007 a été une bonne année pour nous, puisque avec un montant de primes émises de l’ordre de 621,3 millions de dirhams, nous avons réalisé une hausse de 23,36% par rapport à l’exercice précédent. En assurance non vie qui représente près de 97% de notre activité, nous avons augmenté notre part de marché de 4,63% en 2006 à 5,11% en 2007 et ce, tout en maintenant notre rentabilité. Notre solidité financière se traduit, pour cet exercice, par un taux de couverture du minimum réglementaire de la marge de solvabilité de 447%.
- La compagnie a de nombreux projets...
- Sur le plan commercial, nous allons lancer très bientôt un nouveau produit Maladie haut de gamme destiné à une clientèle très ciblée. D’autres produits, notamment une La multirisque habitation,
La multirisque professionnelle class= Tips2 glossarbot style= cursor:help border-bottom:1px dotted #000000 >Multirisque immeubles et un produit destiné aux plaisanciers, sont dans le pipeline. Nous allons continuer à travailler sur des solutions spécifiques qui répondent aux besoins de certains segments de clientèle, aussi bien du secteur public que du secteur privé. Comme les autres compagnies, nous serons amenés à élargir encore davantage notre réseau d’agents, une quarantaine actuellement. Par ailleurs, nous sommes en train de changer notre système informatique et nous avons déjà sélectionné un provider local à cet Effet . Ce projet va nous permettre d’améliorer substantiellement nos prestations à la clientèle tant en souscription qu’en gestion de sinistres. Mais à part le business et notre stratégie de développement, il y a le grand projet relatif à la construction de notre siège social: le contrat de construction a été signé le 25 juin dernier avec la société Bymaro. Les travaux de terrassement ont déjà démarré (Ndlr: le siège sera construit sur le boulevard Zerktouni, à Casablanca)

- Que pensez-vous du mouvement de concentration que connaît le marché marocain?
- Nous avons en effet assisté ces dernières années à un mouvement certain de concentration. Ce mouvement s’est amorcé dans les années 90 avec les fusions Alliance Africaine/Wataniya, ensuite Compagnie Africaine/Al Amane, lesquelles ont donné naissance à Axa, puis, plus récem+C153ment, RMA/Wataniya. La tendance semble se poursuivre avec l’annonce d’une probable fusion CNIA- Essaada. D’après ce que l’on observe, ce mouvement va probablement continuer car, aujourd’hui, seuls les grands groupes sont à même de faire face aux défis d’un marché de plus en plus concurrentiel.

Bio express



Né le 29 mai 1949, Berto Fisler est d’origine suisse. Il est diplômé en économie, commerce et en langues étrangères. Il parle couramment l’italien, le français, l’anglais, l’espagnol et l’allemand. Employé à Zurich France, Zurich Italie et Zurich Espagne, il a été nommé président du conseil d’administration de Zurich Assurances Maroc en septembre 2003, avant d’en devenir Chief Executive Officer en janvier 2004. Fisler est membre du CA de plusieurs filiales de l’ Assureur , en Espagne et en Italie, notamment.

Propos recueillis par Hassan El ARIF - L'économiste - Edition du 7/7/2008