Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
25
Juin
2009
CNIA Saada : Une nouvelle compagnie d’assurance en quête de leadership
* Les deux compagnies du groupe Saham ont concrétisé le processus de fusion entamé il y a plus d’une année en créant une nouvelle entité : CNIA Saada.
* En 2010, le nouvel ensemble prévoit un chiffre d’affaires de
3 Mds de DH.

La fusion juridique enfin actée, une nouvelle compagnie d’assurance a vu le jour dans un marché où la concentration devient le principal credo. Il s’agit de l’entité CNIA Saada. Cette opération stratégique ne date pas d’aujourd’hui sachant que le rapprochement entre les compagnies CNIA et Es Saada a eu lieu en 2006. Depuis un plan stratégique a été élaboré permettant aux deux compagnies d’entamer leur rapprochement avec sérénité. Le processus s’est déroulé en plusieurs étapes, conformément au cahier des charges.
«Le processus juridique a démarré en janvier 2009 et c’est au début de juin dernier qu’il y a eu l’accord de la direction de tutelle», annonce Ghita Lahlou, Administrateur Directeur Général de la compagnie.

Itinéraire d’un rapprochement
Un bref historique sur les deux compagnies informe que la CNIA a été créée en 1949. A ses débuts, elle se positionnait comme l’un des leaders dans les activités de collecte d’épargne. C’est en 2001 que la Compagnie Nord-Africaine et Intercontinentale d’Assurance devient CNIA. En 2005, elle intègre le groupe Saham.
Es Saâda Assurance bénéficie de plus de 50 ans d’ Expertise sur le marché marocain de l’assurance. C’est en 2006 qu’elle intègre le groupe Saham, renforçant ainsi un peu plus sa place sur le marché national de l’assurance. A l’époque, la compagnie était au bord de la faillite et pour la redresser, le groupe avait fait appel au fonds de solidarité et, aux actionnaires en vue d’y injecter 2,2 Mds de DH.
En amont de la fusion juridique, des projets ambitieux et structurants pour la nouvelle entité ont été programmés. A cette première étape a succédé la phase d’intégration ayant consisté à définir les rôles et responsabilités de chacun. A noter par ailleurs qu’en matière de ressources humaines, la compagnie d’assurance n’a pas procédé à des plans antisociaux. Même en matière de doublons, un long travail a été effectué dans la mesure où la compagnie Es Saada souffrait lors de l’acquisition d’un sous-encadrement important en dépit des compétences dont elle disposait. Un recrutement s’est ainsi effectué pour combler les postes complémentaires. Ajoutez à cela l’effectif des gens arrivés à la retraite et qui, avant leur départ, ont pu encadrer les nouvelles recrues.
Réunies, les deux compagnies disposent d’avantages concurrentiels de taille qui leur permettent de bénéficier de positions fortes sur le marché.
Via la fusion, la compagnie CNIA Saada projette de devenir l’ Assureur -phare du particulier, de fournir au client des Prestations conformes à ses engagements, de fournir à l’entreprise un service personnalisé et d’assurer une croissance rentable à l’activité.
Selon Ghita Lahlou, l’ensemble CNIA Assurance anime le premier réseau national du marché, comptant plus de 287 points de vente, renforçant ainsi la proximité développée auprès de ses clients. Aussi, le nouvau rapprochement permet-il à la nouvelle organisation de se placer en tête de l’assurance automobile et d’accéder au troisième rang de l’assurance santé au Maroc. En 2010, la compagnie prévoit d’être leader sur le marché en drainant un chiffre d’affaires de 3 Mds de DH, avec
300 points de vente, un résultat net de 300 MDH et une marge de solvabilité de 300%.
Pour accompagner cette fusion et renforcer le nouveau positionnement, l’ensemble s’est doté d’une identité construite autour des principales attentes du consommateur. D’où un slogan à la fois simple et efficace : «Vis ta vie». Cette signature interpelle et s’adresse au citoyen qui hésite à recourir à son assureur. Et donc la fusion entre CNIA et Es Saada se présente comme un événement libérateur lui permettant de vivre pleinement sa vie.


Soubha Es-siari - 25-06-2009 - FINANCES news hebdo