Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
01
Mar
2014
RMA Watanya projette de construire un groupe panafricain

RMA Watanya ambitionne d’être présente dans plus d’une dizaine de pays africains à la fin de la décennie.

RMA Watanya, l’un des leaders d’assurance sur le plan national, met un coup d’accélérateur à son déploiement en Afrique. Et pour cause. L’actuelle visite royale aura encouragé davantage cette filiale du groupe FinanceCom, tout comme d’autres groupes marocains, à renforcer son ancrage en terre africaine. Objectif affiché par les responsables de cette compagnie : construire un groupe panafricain de l’assurance. Un objectif à la portée, vu que la compagnie a déjà pris une option sérieuse sur ce marché dans le sillage du groupe FinanceCom qui y est présent depuis des décennies.

En effet, indiquent les responsables de RMA Watanya, dans la continuité des activités bancaires du groupe en Afrique, qui remontent à la fin des années 1980, RMA Watanya «se mobilise depuis plusieurs années afin de jeter les bases d’un groupe d’assurance panafricain d’envergure à l’horizon 2020». Concrètement, précisent-ils, RMA Watanya ambitionne d’être présente dans plus d’une dizaine de pays à la fin de la décennie et vise un niveau cumulé de primes de 400 à 500 millions de dollars, avec des parts de marché du top tiers de la région. Pour ce faire, expliquent-ils, dans un communiqué de presse, la stratégie continentale de la compagnie repose sur son développement initial dans des pays clusters du continent, aussi bien au niveau de la zone CIMA (Confédération interafricaine des marchés d’assurance), de l’Afrique de l’Est, de l’Afrique australe, que de la région maghrébine.

Cette stratégie a déjà donné du concret. En effet, indique RMA Watanya, un premier pas important a été franchi avec l’acquisition de 4 compagnies d’assurance dans trois pays clés de la zone CIMA, ciblés en raison de la taille de leur marché et de leur niveau de développement. Et le reste viendra. En fait, fait-on savoir, ces compagnies vie et non vie, qui viennent de rejoindre le périmètre du groupe, permettront à RMA Watanya de déployer ses activités dans les onze autres pays de la zone CIMA. Cette stratégie de croissance externe est accompagnée, note la compagnie, par une politique complémentaire de lancement de compagnies en «greenfield» dans le but de couvrir l’ensemble des zones géographiques ciblées.
Par ailleurs, ajoute la même source, le plan de développement de RMA Watanya concerne non seulement son volet technique d’assureur, mais également son volet financier dans le cadre de la gestion d’actifs. L’objectif est de capitaliser sur le modèle développé par la compagnie pour la gestion des fonds et des actifs afin d’accompagner les ambitions continentales par la création de nouveaux instruments financiers dédiés à l’investissement de long terme, notamment dans les infrastructures en Afrique subsaharienne, indique-t-on. 

1 mars 2014 - Lahcen Oudoud, LE MATIN