Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
8
Mar
2012
CNIA SAADA : La compagnie dans une logique de course à la rentabilité
En termes de réalisations, CNIA SAADA a fait mieux que les prévisions.

Le ratio S/P est de 96,8%.

Le résultat net au titre de 2011 a connu une hausse de 16,5%, s’établissant à 353 MDH contre 303 MDH en 2010.

Le management de la compagnie d’assurance CNIA SAADA a organisé récemment une conférence de presse en vue de présenter ses réalisations chiffrées au titre de l’exercice 2011. Dans un premier temps, il est toujours utile de rappeler les faits ayant marqué le secteur des assurances. Devant un panel de journalistes et d’analystes financiers, le PDG de la compagnie, Moulay Hafid Elalamy, a cité en premier lieu les sociétés de financement qui, désormais, sont autorisées à présenter au public des produits d’assurance vie et L'invalidité ouvre droit au versement de prestations dans des conditions précisés par les documents contractuels.
Son appréciation peut être différente selon les organismes complémentaires et être différente de celle retenue par l'assurance maladie obligatoire (exemple : la perte d'un doigt peut conduire à un taux d'invalidité de 5% ou à un taux d'invalidité de 100%, par exemple dans le cas d'un pianiste).' class='Tips2 glossarbot' style='cursor:help border-bottom:1px dotted #000000 '>Invalidité adossés aux opérations de crédit. Une opération qui ne manquerait pas d’avoir un impact sur le chiffre d’affaires des compagnies d’assurance.

Sur le plan réglementaire, il y a le projet de loi transformant la DAPS en autorité de contrôle.

Pour le fiscal, il y a eu comme mesure la suppression de la taxe sur les contrats de capitalisation.

Autre fait important et non des moindres pour le secteur: la signature du contrat- programme assurance 2011-2015 le 12 mai 2011 qui se veut très ambitieux pour le développement de l’assurance au Maroc. Le principal fait marquant pour la compagnie est le lancement de la vente en ligne.

Aussi, la compagnie a veillé à l’extension de son réseau,
37 agences sont opérationnelles et 10 nouvelles collaborations-courtiers ont eu lieu en 2011. Aujourd’hui CNIA SAADA dispose d’un réseau de
342 agences. Elle est parvenue à se constituer le premier réseau exclusif du secteur en 2011.

En termes de chiffres : CNIA SAADA a réalisé un chiffre d’affaires global qui a dépassé le cap de 3 Md de DH s’établissant à 3,038 Mds de DH.

«A noter que le chiffre d’affaires réalisé au titre de l’année 2011 n’a pas été impacté par le contrat-programme qui se traduit par l’extension des couvertures obligatoires. Des décrets ne sont pas encore sortis des tiroirs à cause de la période électorale et post-électorale», explique G. Lahlou, Directeur général de la compagnie.

Le chiffre d’affaires de l’activité non-vie s’est établi à 2.567 MDH, en hausse de 4,2% par rapport à 2010. Cette hausse confirme la stratégie commerciale sur le marché des particuliers, des professionnels et des entreprises.

L’ Accident de travail, l’auto et l’accident corporel représentent 84% du total non-vie.

«Le chiffre d’affaires de l’activité vie a, par contre, régressé de 7,6% par rapport à 2010.

Il s’est établi à 471 MDH. Le poids de la branche vie dans le total CA est de 15,5%» explique M. Tazi, directeur général délégué de la compagnie.

D’après M.H. El Alamy cette régression résulte de la sous-performance de la bancassurance. Le PDG de la compagnie pointe du doigt également le cadre fiscal et réglementaire qui laisse à désirer et qui n’incite pas à développer les contrats en unités de compte.

Au titre de l’année 2011, CNIA SAADA a réalisé un résultat technique de 59 MDH, contre un déficit de 68 MDH en 2010. «Cette performance résulte de l’assainissement du portefeuille, d’une maîtrise des charges d’exploitation. La baisse des frais généraux résulte de la rationalisation des dépenses et de l’impact de l’apurement des impayés.

Dans un contexte financier difficile, le résultat financier de l’entreprise affiche une baisse mesurée de 4,6% résultant d’une stabilité des résultats récurrents et de la réalisation de moins de plus-values qu’en 2010. Le résultat net au titre de 2011 a connu une hausse de 16,5% s’établissant à 353 MDH, contre 303 MDH en 2010. A noter que les prévisions tablaient sur une hausse uniquement de 2%.

En ce qui concerne le ratio combiné Sinistre /primes, on constate une amélioration de 0,6 point : il est de 96,8%.

Le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’AGO, convoquée pour le 18 avril 2012, la distribution au titre de l’exercice 2011 d’un dividende de 26 DH par action.

Par S. Es-siari - FINANCES News hebdo - 08 Mars 2012