Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
07
Avr
2014
Zurich Assurance: L’activité tirée par les particuliers et les petites entreprises
  • Les revenus issus de ce segment ont progressé de 13,3%
  • L’assureur a émis 1,1 milliard de primes en 2013 en hausse de 2,3%

Les consommateurs marocains se contentent principalement des assurances obligatoires. «Nous avons peu de demandes de garanties annexes», remarque Frédéric Louat, administrateur directeur général de Zurich Assurance Maroc

LA taille du gâteau n’a pas beaucoup évolué pour les assureurs l’année dernière. La croissance des primes s’est limitée à 2,7%. Les revenus de Zurich ont évolué dans les mêmes proportions, plus exactement 2,3%, à 1,1 milliard de DH. Par contre, la part de marché de l’opérateur s’est légèrement effritée, passant de 4,2 à 4,1%.
«Le secteur se cherche encore», a reconnu Frédéric Louat, administrateur directeur général de Zurich Assurance Maroc, lors de la présentation des résultats de son entreprise. Le flou autour de la mise en oeuvre des mesures du contrat-programme, limite encore le potentiel de croissance de l’activité. Les opérateurs attendent notamment l’entrée en vigueur de certaines assurances obligatoires notamment la responsabilité civile décennale et l’assurance tout risque chantier pour élargir leur champ d’intervention. Aujourd’hui, le marché est dominé par les assurances obligatoires. «Nous avons peu de demandes pour les garanties annexes», note Louat. Cette situation durcit la concurrence sur ce créneau, notamment au niveau de l’assurance automobile. Les prix pratiqués sont parfois jugés en dessous du niveau technique. Cela bénéficie au consommateur, mais complique la tâche de certains opérateurs. Zurich pèse 6% du marché de l’assurance automobile.
En dehors de la bataille des prix, le recul des immatriculations de voitures neuves n’a pas profité au business. Globalement, l’évolution du chiffre d’affaires de Zurich cache beaucoup de disparités. Le segment des particuliers et des petites entreprises a enregistré une croissance de 13,3% de son chiffre d’affaires. Les revenus tirés de la clientèle des moyennes et grandes entreprises se sont en revanche tassés. La compétition sur le marché se situe surtout à ce niveau.
Malgré un contexte difficile, le résultat technique de Zurich a progressé de 36,6 millions de DH à près de 92 millions de DH. Le ratio combiné est ressorti à 89,5% en amélioration de 6,1 points. L’assureur qui est très peu exposé au marché actions, selon le management, a inscrit le résultat des placements en hausse de 3,8% à 142,3 millions de DH. L’opérateur au 150 points de vente et 230 collaborateurs a généré un bénéfice de 122,5 millions de DH en hausse de 22%.
Par ailleurs, Zurich a investi dans un centre d’indemnisation rapide à Casablanca l’année dernière. Il devrait permettre à ses clients d’être indemnisés de leurs sinistres matériels de moins de 20.000 DH en l’espace de 30 minutes.


F. Fa – L’ECONOMISTE - Édition N° 4249 du 2014/04/07