Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
05
Juin
2014
Le groupe Axa s’active pour se renforcer dans le Golfe

L’activité d’Axa Assurances connait une montée en puissance dans des pays «à forte croissance», comme le Maroc.

L’assureur français vient de conclure un deal stratégique dans la région du Golfe. Les actionnaires de Green Crescent Insurance Company (GCIC) ont en effet donné leur accord à une «alliance stratégique» entre cet assureur émirati, d’une part, et Axa Assurances et son partenaire Kanoo Group, d’autre part. «Axa et Kanoo Group – associés à 50-50 dans leur coentreprise Axa Golfe – vont souscrire à une émission d’obligations convertibles de 100 millions de dirhams émiratis qui permettra à GCIC de doubler son capital. In fine, après conversion de ces obligations en actions, ils pourront contrôler à eux deux 50% de GCIC», indique le quotidien français «Les Échos», qui a relayé l’information.

Cette alliance nourrit les ambitions du groupe français qui avait formulé il y a un an son intention de monter de la cinquième à la troisième place dans la région du Golfe, un marché très concurrentiel. À l’époque, Jérôme Droesch, directeur général des opérations dans cette région, avait dévoilé à la presse que l’assureur visait une part de marché de 5%, contre 3,9%. Aujourd’hui, la machine est en marche. Axa a ainsi entamé son programme de développement avec cette nouvelle opération stratégique.

Croissance supérieure à 20%

Déjà bien établi dans le Golfe, en particulier aux Émirats arabes unis et dans l’assurance-santé, AXA mise beaucoup sur cette région qui lui offre une croissance supérieure à 20%, selon le quotidien français. Avec sa croissance économique, ses classes moyennes nombreuses et le faible taux de pénétration de l’assurance, le Golfe laisse miroiter un potentiel de développement encore appréciable. En 2013, le chiffre d’affaires du groupe français y a encore progressé de 24% à 768 millions de dollars.

Selon des analystes financiers, l’activité d’Axa Assurances connait une montée en puissance dans des pays «à forte croissance» sur lesquels la compagnie concentre ses investissements. Il s’agit des filiales établies à Hong-Kong, en Malaisie, au Maroc, au Mexique, dans les pays du Golfe, en Pologne, à Singapour, en Turquie et en Ukraine. Le groupe bénéficie aussi de la remontée des marges dans l’assurance dommages grâce à la hausse des prix des contrats particuliers et commerciaux et à la croissance dans les pays émergents, dont la Tunisie, les pays du Golfe et l’Asie, est-il souligné. Au Maroc, Axa Assurances a conforté en 2013 sa troisième place avec une amélioration de sa part de marché de 0,2 point à 13,6%. En avril 2014, la filiale marocaine de l’assureur français a annoncé son intention de se développer dans la micro-assurance, en signant un protocole d’accord avec Grameen-Jameel Microfinance. Objectif : étudier et promouvoir conjointement le développement de la micro-assurance dans la région MENA et l’Afrique subsaharienne. Les termes du protocole prévoient une couverture d’assurance contre toute forme d’accident, d’invalidité ou d’événements imprévus, tels que les inondations ou les incendies. La population cible est celle à faible revenu et les non assurés. Les deux partenaires visent plus de 80 millions de personnes vivant dans la pauvreté au sein de la région MENA. 

5 juin 2014 - LE MATIN