Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
19
Sept
2014
Wafa Assurance affiche des indicateurs financiers en hausse

En dépit d’une conjoncture économique moins favorable, avec une croissance du PIB de l’ordre de 2 %, un déficit de liquidité qui s’est creusé et une activité «Dommages aux biens» en recul, Wafa Assurance a pu maintenir le cap de la croissance au titre du premier semestre 2014, comme en attestent les indicateurs d’activité et de résultat présentés par M. Driss Bencheikh, Président Directeur Général de Wafa Assurance, et son staff. La compagnie a su tirer profit de son dynamisme commercial lors des renouvellements des contrats, malgré une intensification de la concurrence et une pression sur les tarifs, et a bénéficié de l’impact positif de la baisse des taux de rendements obligataire long terme, impactant positivement sur le portefeuille obligataire de la compagnie, de l’effet positif de la légère reprise du marché actions durant le premier semestre (+1,23 % de hausse du marché boursier), et du succès notable du nouveau produit d’assurance Vie «Rahma» lancé en collaboration avec Al Barid Bank.

La compagnie a vu ses indicateurs d’activité et de résultat enregistrer des évolutions positives. Le chiffre d’affaires a progressé de 7,0 % pour atteindre 3 217 MDH. Cette évolution est le fait se l’activité Vie qui s’est accrue de 14,1 % (+177 MDH) à 1 435 MDH grâce notamment à l’activité Epargne en hausse de 18,3 % à 1 034 MDH et ce malgré le contexte de liquidité qui reste tendu », fait remarquer M. Taoufiq Benjelloun, Directeur Général Adjoint, Responsable du Pôle Finances. Cette forte hausse a permis d’atténuer la faible progression de 1,9 % (+33 MDH) à 1 782 MDH de l’activité non-Vie. Cette dernière a été handicapée par la baisse de l’activité «Dommages aux biens» consécutive à la tendance baissière des investissements.

Parallèlement, la compagnie a enregistré une baisse de sa sinistralité de -1,5 point à 63,6 % à 877 MDH, grâce notamment à l’activité Auto.

RoE de 23,4 %

Le résultat net a évolué de 5,4 % à 479 MDH au terme du premier semestre de l’année en cours, grâce notamment à l’activité Vie qui tire profit des dividendes perçus et de l’impact de l’amélioration du marché actions.

Ce résultat a contribué au renforcement des fonds propres de la compagnie d’assurance de 3,7 % (+164 MDH) pour atteindre 4 577 MDH. Grâce à une meilleure progression du résultat net, comparativement à celle des fonds propres, le rendement des fonds propres (RoE) de la compagnie s’est amélioré de 1,9 point pour ressortir à 23,4 %.

Autre motif de satisfaction, le ratio combiné s’est légèrement amélioré de -0,7 point pour ressortir à 99,1 %, grâce à l’amélioration de la productivité, de la taille du portefeuille et à la qualité de risque de Wafa Assurance, qui impactent sur les tarifs appliqués par les réassureurs étrangers.

Par ailleurs, grâce aux bons résultats réalisés, les provisions techniques de la compagnie se sont appréciées de 4,8 % pour atteindre 22,31 milliards de dirhams. Parallèlement, les placements en couverture des réserves techniques ont augmenté de 2 % à 23,23 milliards de dirhams grâce notamment à l’évolution de la branche Vie, dont les placements se sont établis à 13,5 milliards de dirhams. En plus de ces placements de couverture, «la compagnie dispose également 1,44 milliard de dirhams d’actifs libres qui seront affectés prochainement en fonction des perspectives des différents marchés», a expliqué M. Benjelloun.

Par ailleurs, en matière de respect des règles prudentielles, en intégrant les plus-values latentes, la marge de solvabilité exigée par le régulateur est couverte 3,7 fois.

Bonne tenue des filiales

Autre motif de satisfaction, les filiales du Groupe Attijariwafa bank réalisent de très bonnes performances. Wafa IMA Assistance a réalisé un chiffre d’affaires semestriel en hausse de 29,6 % à 86 MDH dont 88 % réalisé au Maroc et le reliquat (12 %) sous forme d’acceptation en réassurance. La filiale d’assistance du Groupe a réalisé un bénéfice net de 4,3 MDH, contre 1,4 MDH à la même période de l’année dernière et affiche un RoE de 15,7 %. De même, Attijari Assurance Tunisie a vu son chiffre d’affaires atteindre 118 MDH au premier semestre dont 112 MDH en épargne. Le résultat net est déficitaire de seulement -3,2 MDH alors que cette filiale spécialisée dans l’assurance Vie n’a été lancée qu’en mai 2013. Selon le PDG de Wafa Assurance, «l’équilibre financier de la filiale tunisienne sera atteinte dès 2015».

Développement en Afrique

Enfin, sur le volet de développement à l’international, et plus précisément en Afrique subsaharienne, encouragé par les performances de la filiale tunisienne créée l’année dernière, Attijari Assurance, que M. Bencheikh a qualifié de success story, le leader du secteur des assurance au Maroc compte combler son retard par rapport à ses deux concurrents locaux, déjà plus visibles sur le continent. Ainsi, et après l’échec de l’acquisition de l’assureur ivoirien SAFA, Wafa Assurance a changé sa stratégie d’implantation en ne misant plus uniquement sur l’acquisition de compagnies déjà existantes. Désormais, l’accent est mis sur des opérations greenfield, autrement dit par la création de compagnies d’assurance dans des pays à fort potentiel. Et sur ce point, 4 pays ont été identifiés : Cameroun, Côte d’Ivoire, Sénégal et Gabon. Sur le marché camerounais, «Wafa Assurance a créé récemment une société de personne morale qui va présenter la demande d’agrément au niveau du marché camerounais», a expliqué M. Bencheikh. Pour les autres pays ciblés, des annonces pourraient être faites dans les semaines à venir. En tout cas, ce qui est sur, c’est que le Groupe Wafa Assurance va s’implanter en Afrique subsaharienne, dans le sillage de sa maison mère, Attijariwafa Bank, pour contribuer au développement du secteur des assurance, notamment au niveau de la branche Vie, et disposer par la même occasion de véritables relais de croissance pour faire face à la relative maturité du marché local.

Moussa Diop - LNT.ma - 19/09/14

 

***Autre source***

Wafa Assurance
Plus de 3 milliards de DH de primes émises

L’activité de l’assureur portée par la Vie

L’assureur dégage des bénéfices en hausse de plus de 5%

 

Grâce à la bonne tenue de l’activité vie et non vie, Wafa Assurance parvient à dépasser la barre des 3 milliards de DH de primes émises au terme du premier semestre. L’assureur à réussi à réaliser des bénéfices de 479 millions de DH, en hausse de 5,4%.

Wafa Assurance se refait une santé. La compagnie a résolument tourné la page de sa contreperformance de 2013. Au premier semestre, le chiffre d‘affaires de l’assureur dépasse la barre des 3 milliards de DH, en hausse de 7% par rapport à juin 2013. La branche vie, principal moteur de l’assureur, a participé à la bonne tenue des performances. En effet, les primes émises sur ce segment se sont appréciées de 14,1% à 1,4 milliard de DH. La compagnie profite de ses réalisations dans le marché de la bancassurance dont l’encours dépasse le milliard de DH. Concernant les primes non vie, l’évolution a été un peu plus contenue. Leur chiffre d’affaires ressort en hausse de 1,9% à 1,7 milliard de DH. Une croissance qui est habituellement attribuable à la performance des activités de l’automobile et les dommages aux biens.
Globalement, le résultat de la compagnie a été porté par l’amélioration de l’exploitation en vie et en non-vie. Il en résulte un bénéfice net en amélioration de 5,4% à 479 millions de DH contre 454 millions au premier semestre 2013.
Au final, la compagnie a réussi à dégager des fonds propres en augmentation de 3,7% pour atteindre 4,5 milliards de DH à fin juin.
Tout comme sa maison mère, Wafa assurance œuvre à renforcer ses positions à l’international. L’assureur, grâce au réseau d’Attijariwafa Bank, se lance sur le marché camerounais. En attente d’agrément, la compagnie serait en phase de création de sa filiale Wafa assurance Vie Cameroun. La compagnie poursuit, de ce fait, son plan stratégique qui traduit sa volonté à pénétrer les marchés de l’Afrique de l’ouest et centrale.  Wafa Assurance lorgne notamment le Gabon ou encore le Congo. La Côte d’Ivoire a également été visée mais le projet a été avorté en raison d’un incendie survenu dans les locaux de l’assureur local. Pourtant, l’ambition reste motivée par la réussite du mode d’implantation greenfield de Wafa Assurance en Tunisie. La filiale tunisienne a réussi à réaliser un chiffre d’affaires de 78 millions de DH sachant que son activité n'a démarré que durant le second trimestre 2013. Elle s’accapare ainsi une part de marché de près de 7%, pour sa première année d’exercice.
A. Lo – L’ECONOMISTE - Édition N° 4362 du 2014/09/19

 

 

***Autre source***

Wafa Assurance enregistre un chiffre d’affaires de 3 217 MDH

A l'issue du premier semestre 2014, le chiffre d'affaires de Wafa Assurance ressort en hausse de 7,0 % à 3 217 millions de dirhams par rapport à la même période en 2013.

Wafa Assurance annonce que la croissance en ce premier semestre 2014 a été portée par les marchés des particuliers que des entreprises. En effet, au terme du premier semestre 2014, Wafa Assurance enregistre une progression du chiffre d’affaires de 7,0 %, à 3 217 millions de dirhams. Cette évolution découle de l'amélioration des revenus de la branche vie de 14,1 % à 1 435 millions de dirhams, profitant de la bonne orientation de l'activité épargne qui progresse de 18,3 % à 1 034 millions de dirhams, en dépit d'un contexte de manque de liquidité. 
 
La compagnie d’assurances, leader incontesté du marché local, a enregistré une progression également au niveau de la branche non vie de 1,9 % à 1 782 millions de dirhams. Profitant de cette amélioration de l'exploitation des branches vie et non vie, la capacité bénéficiaire s'est améliorée de 5,4 % à 479 millions de dirhams comparativement au 30 juin 2013. Au volet bilanciel, les fonds propres de la compagnie augmentent de 3,7 % à 4 577 millions de dirhams par rapport à fin 2013. 
 
Par ailleurs, le conseil d’administration de Wafa Assurance s’est réuni mercredi 17 septembre sous la présidence de Driss Bencheikh, qui a pris ses fonctions le 3 juin dernier à la tête de la compagnie d’assurance Wafa Assurance, en remplaçant Ramses Aroub. S'appuyant sur le vaste réseau de sa maison mère, le groupe Attijariwafa Bank, Wafa Assurance met le cap sur le continent africain. 
 
Récemment, la filiale d’AttijariWafa Bank a créé la filiale camerounaise dénommée Wafa Assurance Vie Cameroun, dotée d’un capital social d’un milliard de f CFA. Les responsables de la compagnie ont dévoilé leur ambition de dupliquer la performance réalisée en Tunisie avec Attijari Assurance qui a pu réaliser en sept mois d’activité un chiffre d’affaires de 16,2 millions de dinars. Dans ce cadre, Wafa Assurance a annoncé depuis quelques mois qu’elle envisage des implantations greenfield en Côte d’Ivoire, au Gabon et au Congo. 
 

SANAE TALEB  / Les afriques / 19-09-2014