Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
12
Fev
2013
Wafa Assurance : Des bénéfices rognés par la baisse de la Bourse
Le RNPG ressort en baisse de 9,5% à 733 millions de DH
La compagnie distribuera, tout de même, 80 DH par action
Son activité croît, tout de même, correctement malgré la conjoncture

Entre baisse du marché action et amélioration des activités, la compagnie voit ses agrégats annuels évoluer à double sens










WAFA Assurance boucle un exercice délicat. Entre baisse du marché action et amélioration des activités, la compagnie voit ses agrégats annuels évoluer à double sens. D’abord, elle parvient à maintenir une croissance «soutenue» sur tous ses segments d’activité. Pour la partie Vie, la filiale d’Attijariwafa bank profite justement des performances du réseau de la banque, notamment pour enregistrer une hausse de 6,8% du chiffre d’affaires à plus de 3 milliards de DH. Et ce en dépit d’un contexte difficile des liquidités qui a fortement impacté l’épargne. Pour la branche Non-vie, l’amélioration est légèrement plus importante, malgré la hausse de la sinistralité. Au terme de l’exercice 2012, les revenus se sont appréciés de 10,5% à 2,7 milliards de DH.
Pour le management, cette performance est attribuable aux bonnes réalisations des marchés entreprises et automobiles. Cependant, le résultat technique de cette branche, impacté par la baisse du marché boursier, se détériore de plus de 17% pour se fixer à 737 millions de DH.
Le résultat technique Vie, pour sa part, observe la trajectoire inverse. Il s’apprécie, grâce au résultat d’exploitation des activités, de 5,3% en un an pour passer à 276 millions de DH.
Côté bénéfices, le résultat net de la société ressort, dans ces conditions, en recul de 9,5% à 733 millions de DH. Cette évolution, fortement attribuable au comportement boursier, a induit un repli de l’enveloppe des plus-values latentes qui est estimée à 1,6 milliard de DH.
Par conséquent, la compagnie a provisionné un montant avoisinant 450 millions de DH soit l’équivalent de 2 à 3% de son portefeuille global. Toujours est-il, Wafa Assurance a investi en 2012 pas moins de 1,2 milliard de DH pour un actif sous gestion de l’ordre de 23 milliards de DH.
Ceci étant, la baisse des bénéfices ne signifie pas pour autant une détérioration de la rentabilité de la compagnie. «Même si elle baisse de 7,5 points par rapport à 2011, notre rentabilité reste forte, avec un rendement des fonds propres en 2012, de 23,1%», indique Mohamed Ramses Arroub, PDG de la compagnie dont le mandat vient d’être reconduit pour 6 ans. D’ailleurs, les fonds propres se sont renforcés de 452 millions de DH pour atteindre 3,9 milliards de DH. Même constat pour la marge de solvabilité qui, suite à la diminution du gisement des plus-values latentes, se réduit de 71 points de bases à 358%. «Ce qui reste tout à fait correct», note Arroub. En dépit de la baisse des bénéfices, la compagnie maintient la distribution de 80 DH par action au titre des dividendes 2012.





M. A. B. LEconomiste Édition N° 3966 du 2013/02/12