Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
01
Avr
2013
Zurich Assurances accélère ses investissements
35% de hausse du budget formation
1,8 milliard de chiffre d’affaires
Le résultat décroche de 24%

Frédéric Louat, DG de Zurich Assurances, promet d’investir sur le capital humain










Baisse des résultats nets de 24% s’établissant à 101 millions de dirhams, hausse de la sinistralité de l’assurance automobile, hausse du coût moyen due notamment à l’amélioration du parc auto. Autant d’indicateurs ayant poussé le DG de Zurich Assurances Maroc, Frédéric Louat, à qualifier le marché des assurances d’«un marché à la croisée des chemins». Commentant l’activité et les résultats de 2012, vendredi au siège de l’assureur, le DG a déclaré que pour la première fois le portefeuille du segment des particuliers et petites entreprises a dépassé celui des moyennes et grandes entreprises. Du coup, l’entreprise se donne deux ans (2013 et 2014) pour réussir les transformations opérationnelles en cours. Objectif: le «recentrage sur le client». L’assureur mise beaucoup sur son centre d’expertise et indemnisation Auto rapide, dénommé Zurich Help
Point. Constituée d’un espace expertise et d’un espace clients, tous deux situés au rez-de-chaussée du siège à Casablanca, cette aire a pour principal objectif de réduire le temps de règlement pour le client, le faisant passer à 25 minutes.
Autre axe stratégique: l’investissement sur le capital humain et les compétences. L’entreprise promet une augmentation de 35% du budget formation, l’élaboration d’un système de rotation pour les salariés, mais aussi une plus grande communication sur la marque. Enregistrant un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de DH, la compagnie peut se satisfaire de la dynamique de son segment des particuliers et petites entreprises. Celui-ci enregistre une croissance à deux chiffres, de l’aveu du DG. Le marché de l’assurance auto représente à lui seul entre 40 et 45% du chiffre d’affaires de l’assureur. Concernant la morosité des marchés boursiers, Zurich a réussi à amortir le choc, en limitant les placements boursiers à hauteur de 20% des investissements.
Malgré l’incertitude suscitée par la situation économique, Frédéric Louat assure que, contrairement à la tendance actuelle, Zurich Assurances accélérera ses investissements. Ceux-ci porteront sur différents domaines, notamment le développement de nouveaux produits. «Une grande partie des investissements proviendra de la maison mère», preuve, selon le DG, de l’engagement du groupe pour le développement du marché marocain. Concernant le segment des grands comptes, la direction de l’assureur suisse se montre plus prudente. «Il y a une guerre des prix due à un marché très concurrentiel. Quelques risques sont devenus déraisonnables», concède Frédéric Louat, avant de relativiser: «Je crois qu’on a atteint le bas du cycle. La guerre des prix va se ralentir», prédit-il.

Reda MOUHSINE LEconomiste Édition N° 4000 du 2013/04/01