Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
04
Avr
2018
RMA affiche des résultats en avance d’un an sur son plan triennal

Le top management de la Royale Marocaine d’Assurance (RMA), avec à sa tête M. Zouheir Bensaid, Président directeur général, a reçu la presse mardi 3 avril pour présenter les résultats de la société au titre de l’année 2018, ainsi que pour faire le bilan des deux premières années de son plan stratégique triennal 2016-2018.
« Dans un environnement fortement concurrentiel, la compagnie poursuit la croissance de son chiffre d’affaires qui s’établit à 6,2 MMDH », en progression de 6,2%, a souligné M. Bensaid, qui s’est félicité de la « forte évolution » de cet agrégat. Dans le détail, le chiffre d’affaires Vie affiche une évolution de 9,8% pour s’établir à 3,14 MMDH, grâce à l’activité bancassurance, tandis que le chiffre d’affaires « Non Vie » a gagné 2,8%, à 3,08 MMDH. On remarquera que le CA est partagé quasiment à égalité entre les deux branches, ce que recherche la société, selon son CEO. « L’ensemble des segments de clientèle de la Compagnie contribuent pleinement à la réalisation de cette performance », a-t-il également assuré.

Le résultat non-technique vient tirer la croissance

Le résultat net s’est établi à 804 MDH au titre de 2017 (+6,9%), grâce à «une bonne maîtrise des indicateurs techniques, malgré un contexte de hausse de la sinistralité associé à des réalisations financières de qualité». Dans le détail, le résultat technique vie est en recul de 38,4% à 190 MDH, notamment à cause de la fin du partenariat avec Crédit du Maroc. Du côté de la non-vie, le RN évolue de 2% à 702 MDH. La hausse du RN global vient du résultat non-technique, qui s’élève à 28 MDH après -103 MDH en 2016, et de l’IS, qui s’améliore de 27 MDH. Notons que le résultat financier est en hausse de 200 MDH à 1,45 MMDH.
Ainsi, le résultat de RMA est en avance d’une année sur les prévisions de son plan triennal, ce qui confirme « la pertinence des orientations adoptées par la Compagnie dans le cadre de son plan stratégique », a déclaré M. Bensaid, qui a annoncé ainsi que la société allait poursuivre cette stratégie en 2018. Le PDG a ajouté que RMA « travaille sur les revenus récurrents et leur génération », de façon à « augmenter leur contribution financière à travers un processus d’investissement très sélectif ». « Le fait de faire du chiffre d’affaires n’est pas un aboutissement, ce qui compte c’est de faire du résultat », a-t-il poursuivi.

La sinistralité de l’automobile contenue

En non-vie, RMA affiche de belles progressions sur certains secteurs, notamment l’incendie (+6,7%) et le transport (+9,7%). Au niveau de l’automobile, qui est un domaine qui suscite de nombreuses discussions et interrogations auprès des assureurs, en attendant les conclusions de l’enquête de la fédération, RMA subit une hausse de la sinistralité similaire à celle de ses concurrents. Toutefois, si la fréquence des sinistres a augmenté de 15%, elle est compensée, selon le management, par une politique agressive et proactive, et un stratégie de conventionnement, ce qui a permis la réduction du coût moyen des sinistres de 20%.
L’ensemble de ces résultats aboutit à un ratio combiné de 96,3%, l’un des tous meilleurs du secteur.
M. Bensaid a également fait état de la consolidation des fonds propres de la société, fixés à 5,78 MMDH, et d’une rentabilité en progression avec un ROE (rentabilité sur fonds propres) à 16,2%. Il a également noté que sur 45 MMDH de placements, la compagnie dégage 9,5 MMDH de plus-values latentes.
Notons que l’Assemblée Générale de RMA n’a pas encore eu lieu, et qu’ainsi aucune décision n’a été prise quant au versement de dividendes.
Pour 2018, RMA se base sur trois piliers de développement : la poursuite de la dynamique commerciale, la consolidation de la performance technique, et l’accélération de la transformation digitale. Sur ce dernier point, M. Bensaid a avancé sa forte conviction que le moment approche où ceux qui n’auront pas pris le train du digital, resteront sur le quai…

Retour sur les faits marquants de 2017

RMA a décliné ses actions en 2017 autour de trois axes. Le premier, la proximité, a vu le renforcement du réseau physique de la société, avec 1130 points de vente, une accélération du marketing et de la communication sur le terrain (+200 activations), et un accompagnement en prévention des entreprises accru. Le 2ème volet, qui concerne la résilience, a vu la mise en place de la plateforme RMA AT (prise en charge immédiate des accidents de travail), et du service Allô RMA (déclaration et gestion de bout en bout des sinistres auto). Le 3ème axe est celui de l’innovation, qui a vu l’organisation du premier hackathon en insurtech, l’introduction de services digitaux comme le e-renouvellement du contrat, et des investissements conséquents dans le big data. Sur ce dernier point, le management insiste sur le fait que « l’information est le nerf de la guerre », et que la connaissance pointue des clients et de leurs attentes a un impact majeur sur leur rétention, ainsi que leur satisfaction, pour laquelle RMA affiche un taux de 95% qu’elle compte bien conserver.

4 AVRIL 2018 - LNT.ma