Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
13
Fev
2009
Assurance auto CNIA lance le premier centre d’indemnisation
· Les dommages identifiés par des experts indépendants

· Le délai d’indemnisation ramené à quelques heures


Dans la course à l’innovation en matière d’assurance automobile, CNIA et Es Sâada, les deux compagnies du groupe Saham, viennent de lancer un concept inédit au Maroc. Il s’agit d’un centre d’indemnisation d’automobile, baptisé Check Auto Express. Situé à proximité du croisement des boulevards Zerktouni et Brahim Roudani à Casablanca, ce centre offre aux adhérents des deux compagnies la possibilité de se faire indemniser en temps réel suite à un Accident de voiture, et conformément aux clauses contractuelles de leur police d’assurance.


«Le principal objectif de ce nouveau centre est de diminuer le nombre d’interlocuteurs auprès de l’assuré, et de réduire le délai de gestion des sinistres», indique Ghita Lahlou, administrateur directeur général de CNIA Assurances. Dès son arrivée, le client est pris en charge par un voiturier lui indiquant les démarches à entreprendre. La constitution du dossier est menée par une chargée de clientèle, afin de permettre de débuter l’ Expertise . A ce titre, le centre d’indemnisation pourrait tout aussi bien être appelé centre d’évaluation, puisque le véhicule sinistré est soumis à une batterie de tests pour définir avec précision l’amplitude des dégâts. Ces tests sont rendus encore plus précis grâce à l’utilisation de l’outil informatique. À l’aide d’un logiciel, spécialement élaboré en interne à CNIA, les experts du centre d’indemnisation peuvent brancher un outil de diagnostic sur le véhicule, lequel outil fournit avec exactitude toutes les informations relatives à une quelconque anomalie. Ce qui permet de repérer les pièces défectueuses, et d’établir un devis de réparation. Devis qui sera transmis au responsable du centre, qui doit fournir les résultats de l’expertise à l’assuré. Celui-ci demeure libre d’accepter l’indemnisation, comme de la refuser. Il peut choisir de réparer son véhicule chez son garagiste habituel, ou d’aller dans des ateliers conventionnés avec CNIA. Dans ce dernier cas, le client bénéficie de six mois de Garantie sur les réparations. A noter que le centre Check Auto a coûté un investissement autour des 4 millions de DH. Il est réservé aux assurés CNIA Assurances et Es Sâada, dont l’automobile a subi des dégâts matériels inférieurs à 20.000 DH. Les assurés ne disposant que de la garantie Responsabilité Civile et entièrement responsables des sinistres ne sont pas pris en charge. D’autres centres sont prévus à travers le Royaume, «une fois la fusion effective entre CNIA et Es Sâada», précise Ghita Lahlou.

A. B. - L'économiste - Edition du 13/2/2009