Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
10
Mars
2008
Résultats financiers / Wafa Assurance cartonne
· Résultats techniques et financiers en forte hausse

Pour ses 100 premiers jours à la tête de Wafa Assurance, Mohamed Ramses Arroub peut afficher un large sourire. Et pour cause, la compagnie d’assurance du groupe Attijariwafa bank a réalisé de belles performances financières en 2007. En Effet , l’ Assureur enregistre une progression de son chiffre d’affaires de 47,6% à 3,52 milliards de DH contre 2,39 un an auparavant. Cela représente 3 à 4 fois la progression de l’ensemble du marché. Cette montée en flèche des indicateurs financiers de la compagnie s’explique par le bonne tenue des primes “vie”. Celles-ci s’élèvent à 2,14 milliards de DH, soit une hausse de 82,9% par rapport à 2006. Cette évolution s’explique par la matérialisation des synergies avec le réseau bancaire d’Attijariwafa. Pour Ramses Arroub, même si cette branche marque une amélioration notable, une marge de progression reste à faire dans ce domaine qu’il qualifie de stratégique. En effet, cette branche est un business de volume et non de rentabilité car elle répond aux préoccupations “vitales” des clients. Ainsi, le fait que la rentabilité soit inférieure aux autres branches, s’explique également par l’obligation légale de restitution d’au moins 70% des profits réalisés par la compagnie (dans la branche vie) aux clients.

Concernant la branche “non-vie”, elle a crû de 13,7%. Les primes émises totalisent 1,38 milliard de DH. Cet accroissement trouve son fondement dans la dynamique du réseau d’agences et de courtiers qui ont enregistré une croissance progressive, respectivement de 11,6 et 12,7%. S’agissant des Prestations payées ( Accident de voiture et de travail), elles affichent une progression de 10,8%, totalisant ainsi un montant de 1,29 milliard de DH, dont 697 millions pour la “vie” et 600 millions pour la “non-vie”.

Compte tenu de ses performances, l’assureur dégage un résultat technique global de 705 millions de DH, soit un saut d’environ 48% par rapport à 2006, continuant ainsi la consolidation des réserves techniques qui ont augmenté de 20,9% pour atteindre 11,85 milliards de DH. «La marge de solvabilité dépasse 4 à 5 fois le taux réglementaire avec 578,1%», précise-t-on auprès de l’assureur. Le résultat net a également augmenté pour atteindre 604 millions de DH contre 314 en 2006, soit un bon de près de 100% et un bénéfice par action de 172,50 DH. Concernant le REO (ratio de rentabilité financière), il est passé de 40 à 62,5% cette année. Quant au ratio de couverture, il s’établit cette année à 106,1%.

Ce bon cru 2007 a incité les dirigeants à proposer de distribuer un dividende de 40 DH par action, en hausse de 11,1% par rapport à celui distribué en 2006, lors de l’AGO prévue pour le 15 avril prochain.


My Ahmed BELGHITI - L'économiste - Edition du 10/3/2008