Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
08
Oct
2019
RÉASSURANCE : LA SCR A PAYÉ PLUS DE 3,5 MDS DE DH DE SINISTRES AUX COMPAGNIES

Youssef Fassi Fihri, Directeur Général de la SCR explique les enjeux pour le Maroc de la présidence de la FAIR.

En marge de la 26ème édition de la Fédération Afro-Asiatique d’Assurance et de Réassurance (FAIR), Youssef Fassi Fihri, Directeur Général de la SCR s’est réuni avec les médias pour les abreuver de l’actualité du réassureur national. A cet égard, Fassi Fihri a tenu à rappeler le rôle névralgique de la réassurance qui crée de la valeur de différentes manières pour l’assureur direct.

« En prenant en charge des risques catastrophiques, le réassureur national réduit la probabilité de faillite de la compagnie. Il protège son bilan en assumant une partie du risque.  Aussi, le réassureur permet-il une homogénéisation du portefeuille en couvrant des sommes assurées importantes», explique Fassi Fihri. Comme attesté par les chiffres, le marché marocain de l’assurance se porte bien. En 2018, les primes émises par le secteur des assurances au Maroc ont dépassé la barre des 40 Mds de DH et atteint 41, 34 Mds de DH. La branche assurance vie et capitalisation a augmenté de 7,1% en 2018 à 18,18 Mds de DH.

 
 
 
 
 

En ce qui concerne la réassurance, en dépit de la suppression de la cession légale en 2014, le réassureur national a enregistré des résultats globalement satisfaisants. En tout cas c’est ce que révèle le top management de la SCR.

Le poids des affaires légales dans le chiffre d’affaires de la SCR a reculé de 58% en 2005 à 39% en 2012 et 3% constaté en 2017 et ce, suite au démantèlement total de la cession légale conformément à l’accord de libre-échange Maroc-Etats-Unis.

Cependant, la SCR a mis en place un « accord de gentleman » (gentlemen’s agreement), valable jusqu’à fin 2016, avec les compagnies d’assurance marocaines pour pallier le manque à gagner occasionné par la suppression de la cession légale.

Source : SCR

Sur les 5 dernières années, le marché marocain de la réassurance a enregistré un taux de croissance d’environ 7%. En 2017, le nombre de réassureurs intervenant sur le marché marocain d’assurance s’est élevé à 35 réassureurs, augmentant de 3 réassureurs. Le total des primes de réassurance enregistré pour 2017 est de l’ordre de 2,64 MDH.

Autre indicateur important est le coût de couverture des risques marocains à l’étranger qui s’est situé à 4,2% en 2017 contre 4,7% en 2016.

Il en ressort également que sur les 5 dernières années, la SCR a joué un rôle important dans la maîtrise des équilibres techniques du secteur national d’assurance (plus de 3,5 Mds de DH de sinistres payés aux assureurs marocains).

Sur le plan international, la SCR s’est inscrite dans une stratégie de développement couvrant en priorité sa présence dans les marchés africains. Des bureaux de représentations ont ainsi été créés en Côte d’Ivoire, au Rwanda et en Egypte.

Aujourd’hui, à l’occasion de la 26 ème édition de la FAIR, le Maroc via la SCR assure désormais la présidence de ladite Fédération pour une période de deux ans.

24 septembre 2019 - EcoActu