Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
25
Mai
2009
La direction des assurances exige un plan de restructuration de la MATU avant le 30 juin
Une commission constituée de membres du conseil d’administration et de transporteurs est mise sur pied.
Le DG qui a déjà fait valoir ses droits à la retraite est jugé dans l’illégalité.


Les transporteurs de voyageurs ont décidé finalement de prendre les choses en main pour le sauvetage de la Mutuelle marocaine des transporteurs unis (MATU) victime, depuis des années, de sa mauvaise gestion. On s’en souvient, le ministère des finances avait au mois d’août 2008 publié un arrêté interdisant à la MATU d’émettre des produits d’assurances, autres que l’assurance automobile, c’est-à-dire ceux relatifs, entre autres, à la Maladie , à l’ Accident de travail, au Vol et à l’ Incendie . La direction avait jusqu’au 30 avril 2009 pour présenter un plan de restructuration et réparer certaines irrégularités constatées dont le stock d’impayés accumulés par des transporteurs, des administrateurs de la mutuelle y compris.
Or, il semble que rien n’a été fait, depuis, dans ce sens. Par conséquent, la situation de la MATU, privée par l’arrêté du ministère de tutelle d’une partie de ses ressources, a empiré et un bon nombre de sociétaires ont fini par aller assurer ses autocars auprès de sa concurrente, la Compagnie d’assurance transport (CAT). Le dossier de la MATU risque en toute logique de finir sa course entre les mains de la justice avec au bout le spectre de la liquidation. C’est ce qui a poussé ses administrateurs à réagir et demander à rencontrer le directeur de la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (Daps) qui les a reçus finalement le 5 mai courant.

Des transporteurs réclament le départ du DG
Selon des sources proches du dossier, le directeur de la DAPS est resté ferme sur l’application de la loi.
Il a demandé aux administrateurs de proposer, le 30 juin au plus tard, des solutions à tous les problèmes, dont celui du statut du DG de la mutuelle, Mohamed Benyamna, qui est en poste depuis la création de la compagnie, il y a 25 ans. Après avoir atteint l’âge de la retraite et perçu ses Indemnités de départ, M. Benyamna a rempilé en signant un nouveau contrat avec la mutuelle. Une situation jugée illégale par la Daps.
Le conseil d’administration de la Matu a rencontré les représentants des transporteurs, jeudi 14 mai, pour les informer des nouvelles directives de la Daps. Lors de cette réunion, les intervenants ont été unanimes à dénoncer la mauvaise gestion de la direction générale. Certains n’ont pas hésité à demander la Démission du DG. Il a été convenu de la constitution d’une commission composée de membres du conseil d’administration et de transporteurs avec mission de revoir de manière profonde les structures de la mutuelle, de trancher dans les dossiers soulevés par la DAPS et de réactualiser les statuts de la mutuelle. Affaire à suivre...

M.M 25-05-2009 - LA VIE éco