Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
29
Juin
2009
CNIA et Essaada concrétisent leur fusion sur le plan opérationnel
La nouvelle compagnie s’appelle CNIA Saada et entend atteindre un chiffre d’affaires de 3 milliards de DH en 2012.
Elle est leader dans la branche non-vie et l’automobile.


Après la fusion juridique, c’est au tour du rapprochement opérationnel. Les deux compagnies d’assurance, CNIA et Essaada, ne forment plus qu’une seule entité : CNIA Saada Assurance. C’est l’aboutissement d’une année de travail après le rapprochement des deux compagnies qui sont passées dans le giron du groupe Saham en 2005 (CNIA) et en 2006 (Essaada). L’annonce a été faite mardi 23 juin lors d’une conférence de presse, à Casablanca, au cours de laquelle les responsables du groupe Saham ont tenu à afficher leurs objectifs définis dans le plan stratégique couvrant la période 2008-2010. L’ambition du quatrième Assureur de la place est de devenir leader en renforçant sa présence dans le tissu urbain, sachant qu’il est déjà bien implanté en milieu semi-rural et rural, de réaliser un chiffre d’affaires de 3 milliards de dirhams et enfin de disposer d’un réseau de vente de 300 points, sachant que ce dernier compte aujourd’hui 287 agents exclusifs. Il ambitionne également de réaliser un résultat net de 300 MDH et d’avoir un ratio de solvabilité de 300%. Les deux assureurs ont procédé à une refonte de l’offre de produits et services en fonction des besoins des clients.

CNIA Saada, premier en assurance automobile
L’harmonisation et le renforcement de l’offre ciblant en premier lieu les particuliers a permis à CNIA Saada d’être à la tête de la branche automobile avec 1,20 milliard de dirhams de primes émises en 2008 et d’être également leader de l’assurance non-vie avec des primes s’élevant à 2,2 milliards de dirhams. CNIA Saada est, par ailleurs, troisième en matière d’assurance santé avec 517 MDH de primes.
Outre le développement de l’offre, la fusion s’est aussi concrétisée par une harmonisation des ressources humaines qui a permis de remédier au sous-encadrement dont souffraient les deux compagnies. «Nous avons fait appel à des personnes retraitées ou en pré-retraite que nous avons chargé d’accompagner les équipes en vue de préparer la relève», explique Ghita Lahlou, directeur général du groupe Saham. L’effectif de la CNIA Saada compte aujourd’hui 620 personnes et ses responsables rappellent qu’il n’y a pas eu de plan social.
Pour accompagner cette fusion, CNIA Saada s’est doté d’une nouvelle identité visuelle et lancera, dès fin juin, une campagne de communication institutionnelle.


A.B - 29-06-2009 - LA VIE éco