Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
15
Avr
2010
Micro-assurance : LMV et INMMA joignent leurs forces
* En partenariat avec La Marocaine Vie, INMAA diversifie son activité et offre à ses membres le premier contrat de micro-assurance au Maroc.
* Le contrat couvre jusqu'à 50.000 DH du montant du prêt avec un capital garanti de 5.000 DH au profit des ayants-droit.

Enfin, les démunis auront leur Contrat d'assurance . La compagnie d'assurance La Marocaine Vie et l'institution Marocaine d'Appui à la Micro-Entreprise (INMAA) lancent le premier contrat de micro-assurance. Une synergie de moyens et de savoir-faire se dégage. Ce contrat, homologué par l'autorité de tutelle, à savoir la Direction des assurances et de la prévoyance sociale, s'inscrit dans un cadre d'équité au profit d'une population qui vit en dehors du système. « Il s'agit d'une démarche citoyenne et responsable pour que l'ascenseur social ne soit pas un seul concept», annonce J. Elia, Administrateur Directeur Général de la Marocaine Vie. Faisant de l'innovation son principal credo et après la gamme multisupport, la Marocaine Vie s'investit dans la micro-assurance. Le but étant de démocratiser l'assurance Vie à travers des garanties plus simples. Deux types de risque obtiennent la priorité. Le premier « décès et L'invalidité ouvre droit au versement de prestations dans des conditions précisés par les documents contractuels.
Son appréciation peut être différente selon les organismes complémentaires et être différente de celle retenue par l'assurance maladie obligatoire (exemple : la perte d'un doigt peut conduire à un taux d'invalidité de 5% ou à un taux d'invalidité de 100%, par exemple dans le cas d'un pianiste). class= Tips2 glossarbot style= cursor:help border-bottom:1px dotted #000000 >Invalidité » qui provoque des difficultés à assurer le remboursement des sommes encore dues et le renchérissement du coût du crédit. Le second « Accident corporel » qui entraîne souvent un affaiblissement du revenu familial du fait de la perte du revenu professionnel et des dépenses de santé occasionnées. Au vu de ce qui précède, il s'agit d'un contrat d'assurance populaire dont les conditions de souscription sont simplifiées, les charges de gestion allégées et dont le fonctionnement des garanties est adapté au micro-crédit. Elément important dans la conclusion d'un contrat d'assurance, le prix demeure symbolique. Il est de l'ordre de 22 DH par année, soit moins de 0,5 DH par semaine. Il permet de couvrir jusqu'à 50.000 DH de crédit et 5.000 DH au profit des ayants-droit. Et pour souscrire à ce type d'assurance, il suffit d'être un client d'INMAA et d'en faire la demande.
Rida Lamrini, président de l'Association INMAA, a tenu à rappeler que la conclusion de ce contrat ne revêt aucun caractère commercial. Elle s'inscrit dans la lignée des recommandations et du plan d'action tracé par les Nations-Unies en 2005. Année proclamée celle du micro- crédit. Les Nations-Unies ont œuvré pour l'émergence d'un système financier inclusif, faut-il le rappeler. La compagnie d'assurance spécialisée dans la Vie ne compte pas s'arrêter à ce niveau. Elle milite pour le développement d'une couverture de type « accident corporel » et dans le but de donner aux organismes de micro-finance la possibilité de lancer une gamme micro-épargne.


S. E. - 15-04-2010 - FINANCES News hebdo