Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
14
Avr
2010
Une micro-assurance pour les petits prêts
· Une offre lancée conjointement par La Marocaine Vie et Inmaa

· Un produit qui couvre les risques de décès et d’ L'invalidité ouvre droit au versement de prestations dans des conditions précisés par les documents contractuels.
Son appréciation peut être différente selon les organismes complémentaires et être différente de celle retenue par l'assurance maladie obligatoire (exemple : la perte d'un doigt peut conduire à un taux d'invalidité de 5% ou à un taux d'invalidité de 100%, par exemple dans le cas d'un pianiste). class= Tips2 glossarbot style= cursor:help border-bottom:1px dotted #000000 >Invalidité absolue et définitive

LES clients de l’Institution marocaine d’appui à la micro-entreprise (Inmaa) ont désormais la possibilité de souscrire à un contrat de micro-assurance. Baptisée: «Contrat ADE Micro-assurance», cette offre qui est lancée conjointement par Inmaa et La Marocaine Vie (LMV) permettra notamment d’assurer le remboursement du capital restant dû en cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive. Elle couvre également les risques liés aux accidents corporels. Cette première expérience se limite à ces deux risques. Mais, elle pourra être élargie à d’autres sinistres.
Le produit bénéficie uniquement aux clients de Inmaa qui sont estimés à 7.500. L’organisme de micro-crédit espère atteindre 14.000 clients d’ici 2012.
Le produit proposé distingue une assurance couverture de prêt et une assurance volontaire de protection familiale. Cette dernière permettra à la famille d’un assuré de bénéficier d’un capital forfaitaire en cas de décès ou d’invalidité absolue et définitive. Le capital garanti est de 3.000 DH pour les prêts inférieurs à 5.000 DH. Ce montant passe à 5.000 DH pour les crédits de 5.000 à 50.000 DH. Les primes versées au titre de cette assurance sont de 20 et 30 DH.
Quant à l’assurance couverture du prêt, les primes versées chaque année varient entre 22 et 34 DH, correspondant à des prêts de 2.000 à 50.000 DH. L’âge limite d’ Adhésion à ces deux assurances est fixée à 70 ans duquel est soustraite la durée de prêt, sachant que celle-ci est plafonnée à 24 mois. Pour sa part, la Garantie de l’assurance couvre une période maximale de 36 mois.
Cette première offre de micro-assurance est appelée à se propager au niveau des autres institutions de micro-crédit, avec la possibilité d’élargir les sinistres couverts jusque-là. Il s’agit notamment d’une assurance agricole, ou d’une assurance Maladie pour les petits revenus. Tout comme les banques, les assureurs entendent capitaliser sur le savoir-faire des institutions de micro-crédit pour élargir leur portefeuille clients. D’ailleurs, La Marocaine Vie envisage le lancement d’une gamme «micro-épargne».


Partenariat


LA Marocaine Vie, filiale à 100% de la Société Générale, est spécialisée dans l’assurance des personnes. La compagnie d’assurance revendique une part de marché de 12% sur le segment assurance vie en 2009. Au terme de cet exercice, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 854 millions de DH pour un encours estimé à 4,3 milliards de DH. L’ Assureur table sur un volume d’affaires de 1 milliard de DH en 2010.
De son côté, Inmaa a servi près de 28.100 bénéficiaires pour un montant cumulé des prêts estimés à 72,6 millions de DH. L’encours crédit à fin novembre 2009 est évalué à plus de 24 millions de DH. La clientèle de l’institution est répartie auprès de 400 douars et bénéficie à 60% de femmes. En perspectives, Inmaa compte relever le poids des femmes dans son portefeuille clients à 70% et atteindre le même pourcentage au titre des activités de crédit dans les zones rurales entre 2010 et 2012.

F. Fa. - L'économiste - Edition du 14/04/2010