Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
04
Août
2013
Wafa Assurance n’acquiert plus Safa

En cours de développement de son activité dans le continent africain, Wafa Assurance a décidé de suspendre l’opération d’acquisition de la compagnie d’assurance ivoirienne SAFA (Solidarité Africaine d’Assurance) opérant dans la branche IARD (Incendie, accidents et risques divers). Signé en septembre 2012, le contrat d’acquisition devait se concrétiser dès l’obtention des autorisations de la part des autorités de tutelle des deux pays, qui devait permettre de conclure le contrat dans les mois à venir. Entre temps, un incendie ayant frappé les locaux de la compagnie à Abidjan a causé d’innombrables dommages à ses actifs, y compris des documents indispensables à  l’entreprise. Selon le contrat signé par les deux entreprises, une clause dite «Material Adverse Change» (clause de changement significatif défavorable), oblige Safa à opérer les restaurations nécessaires de ses locaux à Abidjan, Wafa Assurance possède donc le droit de suspendre le contrat dans le cas où les restaurations faites ne permettent pas de rétablir l’équilibre initial des prestations. «Les conditions d’une restauration en bonne et due forme, qui permettraient de conclure l’opération de l’acquisition et qui nous auraient permis, par la suite, de commencer notre activité en Côte d’Ivoire, n’ont pas été respectées. Nous avons donc usé de notre droit de suspendre ce contrat», précise Ramsès Arroub, PDG de Wafa Assurance, lors de la conférence sur la présentation des résultats, tenue mercredi dernier à Casablanca.

Développement continental
La suspension de  cette acquisition ne traduit en rien un quelconque désengagement de Wafa Assurance du marché africain. Au contraire, «l’intérêt pour le marché ivoirien est toujours d’actualité», précise Arroub. En effet, le marché ivoirien de l’assurance est l’un des plus porteurs de la région, d’autant plus que Wafa Assurance avait procédé à l’acquisition de Safa pour accompagner la maison-mère Attijariwafa bank en Côte d’Ivoire, suite au rachat par le groupe marocain de la Société ivoirienne de banque (SIB). Sur une échelle régionale, Wafa Assurances continue de s’intéresser au Maghreb et à l’Afrique subsaharienne. Implantée en Tunisie depuis environ un mois et demi, l’entreprise a déjà des réalisations satisfaisantes, après la commercialisation des premiers contrats et le lancement d’une campagne de communication. En outre,  Wafa Assurances ne cache pas ses ambitions pour l’Algérie, pays où la maison-mère n’est guère présente. Pour Arroub, «la présence du groupe dans un pays n’est pas une condition sine qua non pour s’y implanter. Il faut rappeler que seul 35% de notre activité est constituée par des produits de la bancassurance». Avec cette suspension de l’acquisition de SAFA, qui réalise un chiffre d’affaires de 1,8 MM deFrancs CFA ( 2 et 3% du marché ivoirien de l’assurance), Wafa Assurance perd tout de même une porte d’entrée. En revanche, ses ambitions  sur ce marché laissent présager l’annonce d’une future acquisition d’une autre compagnie.

www.LesEco.ma - 4 août 2013 - Écrit par Hicham AIT ALMOUH