Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Conseils
15
Sep
2020
Epargne: Hausse des investissements en assurance Vie

L’épargne investie en produits d’assurance Vie tend à augmenter au Maroc. Il affiche un potentiel de développement intéressant à moyen et long terme. Si l’épargne nationale brute a connu une croissance annuelle moyenne de 1,8% sur la période 2017- 2019, les primes Vie ont enregistré une croissance plus conséquente, soit un  TCAM de 9,8%.

Cette tendance a impacté à la hausse le ratio Primes Vie / Epargne nationale brute, qui a gagné 0,9 points de pourcentage sur la période 2017-2019 pour atteindre 6,4% en 2019 contre 5,5% en 2017. C’est ce qu’indique une analyse d’un grand assureur de la place. A noter que l’épargne nationale brute a atteint 320,13 milliards de DH en 2019, alors que les primes Vie se sont situées à 20,46 milliards de DH. L’épargne correspond à la part des revenus des ménages non utilisée pour les besoins de consommation finale. Cette part pourrait potentiellement être utilisée pour souscrire à des produits d’assurance retraite ou décès.

A noter que le patrimoine financier des ménages s’est élevé à 833 milliards de dirhams à fin 2019, en hausse de 5,3%.  Cette évolution recouvre une reprise de la croissance des dépôts bancaires et une orientation plus importante des ménages vers les placements en assurance vie comparativement aux placements en valeurs mobilières. La structure des avoirs financiers des ménages demeure globalement quasi-stable. Leurs dépôts auprès des banques représentent 82,4%, alors que la part de leurs actifs sous forme d’assurance vie a sensiblement augmenté de 0,6 point de pourcentage, s’établissant à 10,4%. La part des placements en valeurs mobilières, quant à elle, est de 7,2%.

En 2019, les produits d’épargne représentaient 79,2% des primes émises de la branche Vie contre 70,9% en 2015. Cette progression s’explique par la stratégie de commercialisation plus agressive de la bancassurance, la hausse des revenus des ménages ainsi que la fiscalité favorable sur certains produits d’épargne.

Selon les statistiques de l’ACAPS, le chiffre d’affaires de la branche Vie & Capitalisation a enregistré une hausse de 7,5% en juillet dernier à 1,71 milliard de DH. Sur ce segment, on note une croissance de 6,8% des primes émises pour l’Epargne à 1,33 milliards de DH.

Le Segment Vie devrait demeurer en forte croissance comparativement à la Non-Vie, avec des évolutions de primes estimées à +7%/ an en moyenne sur les prochaines années. Les principaux segments qui devraient porter cette croissance sont les produits d’épargne.

Cependant, la tendance baissière des taux d’intérêt représente un défi pour le marché. Cette tendance engendrerait des difficultés pour les assureurs à assurer une rémunération attractive de l’épargne.

L’ACAPS, en concertation avec la Direction du Trésor et des Finances Extérieures (DTFE) et la profession, planche sur l’identification des leviers nécessaires afin d’apporter les solutions appropriées pour préserver cet instrument d’épargne, véritable locomotive du développement de l’assurance vie.

14 SEPTEMBRE 2020 - Logo