Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Conseils
11
Juin
2012
Connaissez vos droits C’est vous qui choisissez votre assureur
Je projette de contracter un crédit immobilier auprès d’un organisme financier. C’est le premier contrat du genre que je m’apprête à signer. Puis-je savoir si je suis obligé de souscrire une assurance vie avec le même organisme d’assurance que me propose le prêteur ?

Tout d’abord, vous n’êtes pas obligé d’accepter l’ Assureur que vous propose votre organisme de crédit, car il s’agit de proposition, que vous pouvez accepter, comme vous pouvez la refuser, mais il est important de souscrire une assurance vie.
En Effet , si qu’à Dieu ne plaise, vous décédez avant le règlement de la totalité de votre crédit, vos héritiers seront tenus de payer les traites jusqu’à épuisement du crédit. A défaut, l’organisme de crédit va faire saisir le bien immeuble et le vendre aux enchères pour récupérer la somme due.

En revanche, si vous avez une assurance vie, l’assureur intervient pour désintéresser l’organisme de crédit à hauteur du capital assuré. Ainsi, vous garantissez même après le décès, que votre famille garde le bien immeuble.
Par ailleurs, il serait également recommandable de souscrire une assurance L'invalidité ouvre droit au versement de prestations dans des conditions précisés par les documents contractuels.
Son appréciation peut être différente selon les organismes complémentaires et être différente de celle retenue par l'assurance maladie obligatoire (exemple : la perte d'un doigt peut conduire à un taux d'invalidité de 5% ou à un taux d'invalidité de 100%, par exemple dans le cas d'un pianiste).Invalidité , dans le cas où, encore une fois, qu’à Dieu ne plaise, seriez dans l’incapacité de travailler et d’exercer votre activité professionnelle habituelle qui constituait votre ressource principale, votre assureur intervient pour reprendre le versement en votre lieu et place du crédit.

Le plus important, c’est d’être sincère au moment de la souscription, voire demander à ce qu’on vous fasse faire une Expertise médicale pour qu’on s’assure que vous n’êtes atteint d’aucune Maladie qui entraînerait votre déchéance vis-à-vis de votre assureur. Cette visite médicale est même exigée si l’emprunteur dépasse un certain âge.

Je vous conseille également d’opter pour le paiement d’une prime d’assurance annuelle ou mensuelle, au lieu de payer une seule fois la prime forfaitaire car vous pourriez éventuellement procéder à un règlement par anticipation de votre crédit. Auquel cas, vous n’auriez pas à réclamer le trop perçu en prime que vous auriez du mal à recouvrer.

Il faut également que votre contrat vous soit suffisamment expliqué par votre organisme de crédit, et avec le moyen le plus approprié de communication, comme le spécifie la loi 31/08 sur le nouveau dispositif de la protection du consommateur.
Les cas d’exclusion, les déchéances, et les limites à vos garanties doivent être écrites en caractère très apparent.

Enfin, demandez à ce qu’on vous remette une copie traduite de votre contrat, que je présume, vous allez signer en langue française, en langue arabe, car le non-respect de cette disposition prévue par l’article 206 de la loi 31/08 expose son auteur à une amende de 2 000 à 5 000 dirhams.

Mohamed Jamal Maatouk. La Vie éco - 2012-06-11