Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Conseils
27
Juil
2017
ASSURANCES: LES EXCÉDENTS DE MARGE DEVRAIENT SE RÉDUIRE

Le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques s’est récemment penché, à Rabat, sur l’état du marché boursier, du secteur bancaire et des assurances, qui restent en bonne santé. Mais les excédents de marge devraient «probablement» se réduire. Les détails.

Le secteur des assurances continue de dégager une marge de solvabilité, en couverture du risque de souscription, largement supérieure au minimum réglementaire, comme l’a constaté le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques lors de sa cinquième réunion tenue, récemment, à Rabat. Toutefois, les excédents de marge devraient «probablement» se réduire de manière significative, prévient-il. La raison? Le passage futur vers le régime de la solvabilité basée sur les risques, comme l’explique Aujourd’hui Le Maroc dans son édition de ce 30 juin. D’après le Comité, les plus-values latentes susceptibles d’être dégagées par les portefeuilles d’actifs des assurances ont connu une hausse en relation avec la performance du marché boursier.


S’agissant de ce dernier, le quotidien indique que, même si la liquidité du marché boursier est en hausse, elle reste insuffisante en raison de la faiblesse du flottant. La volatilité boursière reste modérée et affiche une baisse durant les quatre premiers mois de l’année, et ce après deux années de hausse.


Côté banques, elles ont vu, l’an passé, leurs marges d’intérêts fléchir, une situation conjuguée à la nouvelle hausse du risque de crédit sur leurs opérations réalisées au Maroc. Néanmoins, elles continuent de disposer d’un bon niveau de capitalisation. Concernant les encours contractés par les entreprises non financières, ils ont affiché une croissance l’année dernière, après une contraction relevée en 2015, comme le rapporte Aujourd’hui Le Maroc. Cependant, le taux des créances en souffrance a poursuivi son trend haussier, certains secteurs étant en difficulté.

Par Fayçal Ismaili

29/06/2017 - Le 360