Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Conseils
22
Sep
2017
ASSURANCE: DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR LE MÉDIATEUR

Le nombre de dossiers parvenu au Médiateur de l'assurance au cours du premier semestre a doublé par rapport à l’an dernier.

On se bouscule au portillon du Médiateur de l'assurance. Dans son édition hebdomadaire, La Vie Eco révèle qu’il a été considérablement sollicité au cours du premier semestre. Le Médiateur a, en effet, reçu au cours des 6 premiers mois, le même nombre de demandes que celui exprimé tout au long de 2016 (plus de 30 dossiers traités). Cette augmentation est attribuable à la vulgarisation progressive du dispositif de médiation.

 

Il faut savoir, comme le note l’hebdomadaire, que quasiment tous les dossiers ou presque sont éligibles à la procédure de médiation contrairement à 2016.


Pour que le Médiateur examine le dossier, le montant du litige ne doit pas être inférieur à 5.000 dirhams pour un contrat d’assurance ou d’assistance souscrit par un particulier auprès d’une compagnie. Il doit obligatoirement porter sur une prestation d’assurance, sur la gestion d’un contrat et sur toute contestation survenant dans l’application de la police d’assurance ou d’assistance.


Autre phénomène relevé: l’acceptation de la résolution du litige à l’amiable dans la majorité des cas. Et pour cause, de simples problèmes de communication ou d’information sont souvent à la base des litiges. Il suffit généralement, comme le constate le journal, de fournir des pièces justificatives pour y mettre fin.


C’est en partie pour ces raisons que l’action du Médiateur a abouti, au premier semestre, à la résolution de la moitié des litiges en faveur des demandeurs.

Par Rachid Al Arbi - Le360.ma