Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Conseils
03
Avr
2012
Actuariat: Bataille pour une meilleure visibilité
L’actuariat financier, nouvelle perspective
Un ordre professionnel en projet

Métier peu connu, l’actuariat constitue pourtant un maillon essentiel de l’assurance. L’actuaire est un spécialiste de la mesure du risque et de l’évaluation de ses conséquences financières. Il utilise des techniques en mathématiques, en économie et en statistiques pour modéliser certains événements futurs, tels que la durée de la vie humaine ou les pertes pécuniaires associées aux accidents. La corporation tente aujourd’hui de faire mieux connaître le métier. C’est d’ailleurs l’objectif de l’initiative des étudiants du Master: «Actuariat et gestion de risque» qui ont organisé le 30 du mois écoulé, une conférence-débat sur le thème: «Le métier d’actuaire: apports et perspectives» au sein de la faculté des sciences économiques, juridiques et sociales de Casablanca.
Premier constat: au Maroc, la libéralisation des tarifs de l’assurance automobile a remis l’actuariat au gout du jour. Les années 90 lui confèrent une dimension financière qui lui permit de sortir des ses «frontières originelles» (voir aussi notre édition n° 2687 du 07/01/2008) en s’infiltrant dans l’audit, l’industrie et les diverses branches de la finance.
Au Maroc l’Institut national de statistique et d’économie de Rabat, est la seule école habilitée à délivrer un diplôme d’ingénieur d’Etat en actuariat et finance. Coté rémunération, d’après certains professionnels, un actuaire peut gagner 9 000 DH net au démarrage et peut monter jusqu’à 40 000 DH pour les plus expérimentés (10 à 15 ans d’expérience). «L’internationalisation du risque, depuis le 11 septembre 2011 en particulier ou encore le scandale d’Enron, a impliqué un franchissement des frontières pour la profession» estime Abderrahim Chaffai, directeur général délégué de la SCR (Société centrale de réassurance). Pour sa part, Berouayel Mohamed, directeur des investissements à Wafa assurance, estime que «Casablanca finance city, présente une réelle opportunité pour l’actuariat financier».

Un prix de l’actuariat

L’actuariat présente des perspectives d’avenir certaines, surtout avec la signature du contrat-programme entre le ministère des Finances (ministère de tutelle) et les compagnies d’assurances (voir aussi notre édition n°3528 du 12/05/2011). Contrat qui prévoit, entre autres, la création d’un ordre des actuaires du Maroc. Ce projet date de 2007, date à laquelle l’Ama (Association marocaine des actuaires) fut admise comme membre associé de l’Association internationale des actuaires, lui conférant ainsi une reconnaissance internationale. Par ailleurs, à l’initiative de la Société Arm Consultants, un prix de l’actuariat va être lancé pour promouvoir la recherche en actuariat (assurance et finance).
Ce prix récompensera les meilleurs mémoires de fin d’études d’actuariat, réalisés par les lauréats marocains des grandes écoles et universités marocaines et étrangères (voir notre édition n°3748 du 26/03/2012).

A. I. - L´Economiste - Édition N° 3754 du 2012/04/03