Trouver un ...




Devis
Devis Automobiles
Voiture
Devis Habitation
Habitation
Devis Sante
Santé
Devis Professionel
Professionnel
Actualités
22
Jan
2021
Marché des assurances 42,09 milliards de DH de chiffre d’affaires à fin novembre 2020

Le chiffre d’affaires réalisé par les compagnies d’assurances et de réassurance (hors réassureurs exclusifs) a atteint 42,09 milliards de DH à fin novembre 2020. Soit une hausse de 2% sur un an. Cette augmentation est attribuable à la performance de l’assurance Non Vie, dont les primes se sont renforcées de 3,4% à 23,65 milliards de DH au moment où la branche Vie a gagné 0,1% à 18,43 milliards. Toutefois, cette hausse globale cache des évolutions mitigées de plusieurs activités.

Le secteur des assurances se montre résilient face à la crise. Le chiffre d’affaires réalisé par les compagnies d’assurances et de réassurance (hors réassureurs exclusifs) a atteint 42,09 milliards de DH à fin novembre 2020. Soit une hausse de 2% sur un an. Cette augmentation est attribuable à la performance de l’assurance Non-Vie, dont les primes se sont renforcées de 3,4% à 23,65 milliards de DH au moment où la branche Vie a gagné 0,1% à 18,43 milliards. Toutefois, cette hausse globale cache des évolutions mitigées des activités. Ainsi, dans l’assurance Vie, on note que les produits d’épargne classiques (support en dirhams) ont drainé 14,51 milliards de DH, en baisse de 1,3% par rapport à fin novembre 2019. L’épargne en unité de compte enregistre, elle, une forte progression de 24% à 1,26 milliard. À noter que l’épargne en dirhams fait face aujourd’hui à la baisse des taux qui ont un effet négatif sur les rendements. Les contrats en unités de compte, qui permettent un investissement multisupport, représentent donc une alternative pour l’épargnant, même si le risque est plus élevé. S’agissant de l’assurance décès, les primes ont diminué de 0,9% à fin novembre à 2,65 milliards de DH. Au niveau de la branche Non-Vie, les évolutions sont également mitigées. L’assurance automobile a perdu 1,1% à fin novembre, générant 11,09 milliards de DH. Rappelons que pendant les deux mois de confinement, la couverture a été étendue plus d’un mois : les contrats d’assurance automobile, qui ont expiré depuis le 20 mars dernier, ont été prorogés jusqu’au 30 avril. En outre, l’assurance Accidents du travail et Maladies professionnelles a connu un recul de 1,4% à 2,2 milliards de DH. Le chiffre d’affaires du segment «Assistance – Crédit – Caution» a chuté 13,9% à 1,35 milliard. Ces différentes baisses, entre autres, ont été corrigées essentiellement par une hausse de 1,8% de l’activité «Accidents corporels – Maladie – Maternité» à 4,19 milliards de DH ainsi qu’une augmentation de 19% à 2 milliards de DH du chiffre d’affaires de l’assurance Incendie. Globalement, la structure des primes montre que l’épargne en dirhams reste le segment le plus important en termes de chiffre d’affaires, devant l’automobile et l’assurance Accidents corporels. 
À noter qu’en 2020, le marché des assurances est resté instable, fluctuant chaque mois entre hausses et baisses. Le mois de novembre ne fait pas exception. Le chiffre d’affaires mensuel a reculé de 7,7% sur un an à 2,76 milliards de DH. Rappelons qu’après une augmentation de 17,4% en janvier, le chiffre d’affaires mensuel du secteur a enregistré 4 baisses d’affilée entre février et mai (-8,6%, -13%, -12,1% et -4,7%). La tendance s’est inversée en juin (+41,5%) avant que le marché se tasse en juillet (+7,4%) pour chuter en août (-17%), rebondir en septembre (+38%) puis reculer de nouveau en octobre (-5,9%) et novembre (www.lematin.ma). 
Par ailleurs, l’encours total des placements du secteur des assurances se chiffre à 172,74 milliards de DH en novembre, pratiquement stable sur un mois (+0,4%). Cette stagnation s’explique par une petite hausse enregistrée pour les actifs de taux (89,73 milliards de DH, +0,2%) et d’actions (72,62 milliards, +0,6%) compensant une petite baisse au niveau des placements immobiliers (6,15 milliards de DH, -0,7%), selon les dernières statistiques publiées par l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS). 

Moncef Ben Hayoun

LEMATIN.ma