Allianz quitte la Russie: la facture est de 400 millions d’euros

Face au contexte de guerre en Ukraine, jugé inique par l’opinion internationale, beaucoup de groupes économiques quittent la Russie, ou cèdent une partie de leurs parts.

C’est le choix qu’a fait le groupe Allianz, en cédant la majorité de ses part au groupe russe Interholding. Il ne restera que 49,9% pour Allianz dans cette entreprise commune. Bilan de ce choix éthique, la facture va s’élever à 400 millions d’euros pour Allianz, prix de son désengagement.

Ce choix de restreindre ses activités ne va pas léser les clients du portefeuille. C’est d’ailleurs pour cela qu’Allianz reste quand même dans ce groupe croisé, mais sans siéger au conseil d’administration. La marque du groupe reste avec des intérêts minoritaires pour être gage de garantie auprès des clients existants.

Le choix de céder ses parts à Interholding, propriétaire de l’assureur Zetta Insurance, est dicté par le nombre de points de vente de ce dernier qui permet un bon maillage du territoire. Mais comme l’avait annoncé Allianz en mars 2022, le choix de ne plus investir ou se développer en Russie, avait déjà été acté de manière irrévocable.

Zurich, autre groupe d’assurance suisse a fait le choix de quitter totalement la Russie en revendant la totalité de ses affaires, à contrario d’Allianz qui a encore un pied dedans.

Rédaction 212assurances – 03 juin 2022 – François Olivier Edime

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

La CMR passe au contrôle d'accompagnement

Next Article

Le chien robot "Spot" meilleur ami des assureurs

Related Posts