Constructeurs automobiles: Nouveaux assureurs connectés

L’assurance connectée, nouveau fer de lance des constructeurs automobiles. De plus en plus de constructeurs se connectent à cette niche; en recherche de marges financières supplémentaires. Mais tel l’alchimiste, ne sommes-nous pas simplement aux balbutiements, car des questions se posent: Gestion de sinistre, logistique assurantielle qui est d’une spécificité particulière, et autres problématiques …

-Qu’est-ce que l’Assurance connectée ?

Il s’agit d’aouter une assurance automobile aux acquéreurs de voiture neuve, dont la tarification est directement liée à leurs habitudes de conduite et à leur utilisation du véhicule.

Chaque marque a ses propres critères de tarification pour ces nouvelles assurances embarquées:

  • Tesla, par exemple, permet d’utiliser les données dans le profil de conduite de chaque client présent, pour pouvoir évaluer les corrélations et la probabilité d’accident, puis évaluer la prime mensuelle pour ce dernier.
     
  • Mercedes-Benz, quant à elle, permet à ses clients de gagner des points et avoir des réduction qui peuvent aller jusqu’à 30% sur leur prime d’origine, grâce à leur style de conduite inscrits dans le portail Mercedes-Benz 

Tesla et Mercedes-Benz ne sont pas les seul a se lancer dans l’assurance connectée. On en trouve d’autres comme le groupe Stellantis (14 marques automobiles, dont Jeep, Peugeot, Fiat, Citroën, et Maserati) qui se penche sur ce sujet. Au programme du groupe : Un mixte d’IA, avec des plateformes repensées de manières innovantes, et bien sur au final, de l’assurance ! L’investissement du groupe est colossal, car estimé à 30 milliards de dollars d’ici 2025.

Innovation et Data, ingrédients de base.

Le modèle assurantiel est donc repensé différemment, car plutôt que de pénétrer le secteur de l’assurance en étant en queue de peloton, autant réinventer son propre modèle.

Elon Musk, à ce sujet, est très caustique contre les assureurs, en les renvoyant dans leur modèle de gestion qu’il estime à un siècle de retard. “Le patron de Tesla a d’ailleurs profité de son passage dans l’émission « All-in Podcast » pour évoquer de nouveau sa vision. Il a notamment expliqué son modèle, et sa promesse ultime : faire économiser jusqu’à 60% sur la prime aux assurés.” (Dixit magazine eficiens). Elon Musk ne mâche pas ses mots: “Le secteur de l’assurance auto est incroyablement inefficace, Vous avez tellement d’intermédiaires, des agents au réassureur final. Au final, il y a une demi-douzaine d’entités qui prennent une marge dans la chaîne de valeur”

Il faut avouer aussi qu’il n’y a pas seulement un constat d’inefficacité ou de modèle dépassé. Tesla, Mercedès, Stellantis, et autres, ne sont pas des philanthropes. Ce qui les intéresse également, c’est de ramasser le gâteau de l’assurance auto dès sa source, car ils ont pris conscience qu’ils ont la capacité matérielle de capter le client dès les premiers instants de la chaîne du business. Et oui, les constructeurs sont les premiers à s’adresser au client-consommateur, à l’achat de la voiture. Donc autant l’équiper en même temps d’un service d’assurance. L’assurance automobile se transforme en assurance affinitaire, et ce grâce à l’IA et la Data.

Article rédaction 212assurances réalisé avec l’aide de Nada Abdelhaq – 29 mai 2022

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

SECTEUR DES ASSURANCES : CES GRANDS DÉFIS QUE DOIVENT RELEVER LES COMPAGNIES

Next Article

Afrique: Il est temps de réinventer l’assurance santé !

Related Posts