Location de vacances: Pensez à assurer votre bien

En cette période de vacances, les locations saisonnières augmentent en flèche et avec elles les risques d’accidents. Attention, Couvrez-vous !

C’est une situation qui peut arriver à n’importe qui d’entre nous : Vous louez un appartement pour vos vacances en famille et, par inadvertance, vous renversez de l’huile de cuisson qui s’enflamme, le four prend feu ou encore un incendie se déclenche lors d’une grillade paisible.  Le propriétaire est appelé en catastrophe et, 48 heures plus tard, vous avez l’information : La facture des dégâts s’élève à 60.000 DH.

L’impasse !

Le responsable est la personne par qui le sinistre est arrivé. Dans notre cas, c’est le vacancier locataire. Or, ce dernier ne peut pas payer 60.000 DH, mettant le propriétaire dans l’impasse. De plus, ce dernier ne peut plus louer la maison avant d’effectuer les réparations nécessaires, ce qui lui provoque un manque à gagner si il a d’autres réservations.

Comment faire ?

Si le vacancier prend une assurance location, il est couvert. Mais dans les faits, ce type de décisions est loin d’être une routine pour nos concitoyens. D’abord par manque d’information et de culture financière et, ensuite, parce que «ça n’arrive qu’aux autres ! » Et combien même le locataire décide de contracter une telle assurance, il doit avoir signé un contrat de location avec le propriétaire avec toutes les formalités annexes (Légalisation, déclaration au ministère de l’Intérieur, etc…).

La solution est du côté du loueur

Pour éviter ce type de situations, le loueur peut anticiper et prendre une assurance multirisque habitation. On va distinguer ici deux cas : le loueur professionnel, qui peut prendre une assurance Multirisque professionnelle pour se prémunir de ce genres de désagréments, et le loueur occasionnel qui ne déclare pas cette activité et ne souhaite pas contracter une assurance pour quelques semaines dans l’année seulement. Il peut aussi se demander si la compagnie d’assurance accepterait-elle de ne couvrir que la période de location où v-t-elle au contraire réclamer le paiement d’une année complète ?

Mais disons-le. Malgré ces questions, l’assurance multirisque habitation reste intéressante pour le loueur, même «amateur ».

Elle couvre tout ce qui est à l’intérieur du bâtiment construit et également la destruction du bien avec reconstruction sur un plafond défini initialement. Si l’assuré décide par exemple de couvrir un bien pour 100.000 Dhs de biens (meubles, électroménager, hi-fi, vêtements et effets personnels, etc…), l’assurance lui coûtera entre 400 et 600 Dhs l’année. Ce qui est reste très intéressant au vu du risque couvert. Alors à consommer sans modération !

François Olivier Edime – 212assurances – 19 juillet 2022

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

AXA Services Maroc lance officiellement le Travail à Domicile

Next Article

Feux de forêts: La maison brûle, les assureurs aux abois

Related Posts