Communiqué de presse commun de l’ACAPS et la FMSAR: Renforcement du dispositif de médiation en assurances mis en place en 2015

L’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance sociale (ACAPS) et la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de réassurance (FMSAR) ont mis en place un dispositif dédié à la médiation pour permettre aux assurés et aux tiers de bénéficier d’un procédé conventionnel, alternatif, rapide et gracieux visant à régler les litiges avec les entreprises d’assurances.

Conscientes du rôle majeur que peut jouer la médiation dans le règlement des différends et la protection des consommateurs, les deux parties ont renforcé le dispositif en vigueur à travers la signature d’une nouvelle Charte de Médiation en assurances en vue d’améliorer la qualité des services rendus aux assurés.

Ainsi, le nouveau dispositif réduira le recours aux instances judiciaires et permettra, par conséquent, d’éviter les procédures judiciaires longues et coûteuses. 

A noter que la Charte énumère les principes et règles de gestion du nouveau dispositif ainsi que les modalités d’intervention du Médiateur. Cet organe indépendant a pour mission de faciliter la conclusion d’une transaction mettant fin aux différends opposant les parties et se rapportant à un contrat d’assurance souscrit auprès d’une entreprise d’assurance et ce, en conformité avec les dispositions réglementaires en vigueur.

Le nouveau dispositif vise à instaurer un climat de confiance entre assurés et assureurs en veillant à proposer des solutions alternatives avec diligence et impartialité.

06 avril 2022

212assurances rappelle que dans l’anticipation du renforcement de ce dispositif, l’ACAPS et la FMSAR avaient nommé Abdelilah Laâmarti comme nouveau médiateur de l’assurance, en remplacement de Mohamed Saidi. Ce nouveau mandat est de 3 ans renouvelable, et a pris effet au 1er mars 2022.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

Les fonds propres de la SCR ont augmenté de 2,8% entre 2020 et 2021

Next Article

AMO: la Fédération des dentistes fait volte-face et appelle ses membres à compléter leur inscription à la CNSS

Related Posts