Compagnies d’assurances et de réassurance : 4,2 milliards de DH de bénéfices en 2021

Sur fond d’un chiffre d’affaires record de 52,4 milliards de DH (+8,9%), le secteur des assurances et de la réassurance a engrangé 4,2 milliards de DH de bénéfices en 2021, en hausse de 31,4% sur un an. Cette performance, portée par la croissance des produits nets de placements, cache toutefois des évolutions contrastées : L’activité assurance a engrangé un résultat net de 3,9 milliards de DH (+35%), contre 311,7 millions pour la réassurance (-2%). Celle-ci a été impactée par la baisse de 5,2% de son chiffre d’affaires, contre un rebond de 9,9% pour l’assurance.

2021 aura été une année de rebond pour la croissance et la consolidation de la rentabilité du secteur des assurances. Le résultat net cumulé, y compris des compagnies de réassurance, a atteint 4,2 milliards de DH. Soit une progression de 31,4% par rapport à 2020. Les bénéfices ont été principalement boostés par la croissance des produits nets de placements : +34,4% à +2,2 milliards de DH. «Grâce à cette performance, le ROE (ratio qui mesure la rentabilité des fonds propres, ndlr) global a enregistré une amélioration à 9,5% contre 7,5% en 2020», souligne l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS), à l’occasion de la publication des résultats annuels du secteur. Toutefois, cette performance occulte des évolutions contrastées entre opérateurs.

Ce sont principalement les assureurs directs qui ont bénéficié de la reprise avec un résultat net en hausse de 35% à 3,9 milliards de DH, tandis que les bénéfices des réassureurs exclusifs ont accusé une baisse de 2% à 311,7 millions. Même tendance pour le chiffre d’affaires qui a atteint un record de 52,4 milliards de DH, en hausse de 8,9%. Pour l’assurance, le chiffre d’affaires direct s’est apprécié de 9,9% à 49,6 milliards de DH, un niveau historique. Ainsi, en dépit d’un ralentissement à 1% en 2020, le secteur maintient une bonne performance sur dix ans avec un taux de croissance annuel moyen de 7,5%. Par branche, la Vie a progressé de 12,5% à 22,9 milliards de DH, impulsée par l’épargne (+12,9%), grâce à la reprise des contrats en dirhams (+12,2%) mais aussi la dynamique soutenue des supports en unités de compte (+20%). Pour la Non-vie, le volume d’émissions s’est élevé à 26,7 milliards de DH, en augmentation de 7,7%. Cette évolution est attribuable à l’assurance automobile, qui a généré 13 milliards de DH de primes, un gain de 8,6%. En revanche, pour la réassurance, après une année 2020 exceptionnelle (+45,9%) grâce essentiellement aux flux générés par la garantie obligatoire contre les conséquences d’événements catastrophiques, les acceptations ont accusé une baisse de 5,2%. Le volume d’affaires s’est ainsi limité à 2,8 milliards de DH, concentré essentiellement en assurance non-vie (94%).

Cette activité reste dominée par les réassureurs exclusifs, avec une part de marché de 78%. Par ailleurs, à fin 2021, les placements affectés des entreprises d’assurances et de réassurance se sont appréciés de 7% pour s’établir à 196,2 milliards de DH, soit 73,1% de leur actif total. Le coût des prestations et frais a, lui, enregistré une hausse à deux chiffres (+10,9% à 42,9 milliards de DH). Les assureurs directs ont continué d’en supporter l’essentiel avec 41,5 milliards de DH (+12%). En revanche, les réassureurs exclusifs ont vu leurs charges baisser de 14,8% à 1,4 milliard. Au titre de leur exploitation, les assureurs et réassureurs ont comptabilisé des charges techniques avoisinant les 10 milliards de dirhams, en augmentation de 3,8%.

Pour ce qui est des provisions techniques, l’encours s’est élevé à 194,1 milliards de DH (+6,3%) dont 94% pour les assureurs directs. Côté fonds propres, ils ont poursuivi leur trend haussier et gagné 1,2 milliard de dirhams pour atteindre 44,5 milliards. Une augmentation à la faveur des assureurs directs dont les fonds propres se sont élevés à 41,3 milliards de dirhams, en progression de 2,9%.

Moncef Ben Hayoun, 04 mai 2022 – Le Matin

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

Assurances: au Maroc, le secteur a évolué, mais il reste du travail à faire

Next Article

Joint-Venture Sanlam / Allianz : Naissance d'un géant de l’assurance en Afrique

Related Posts