Les ambitions de Mehdi Tazi dans le secteur de l’assurance

Avec le rachat d’Axa Assistance, le patron de la holding Expanso, active depuis sa création dans le courtage, met un pied dans le secteur de l’assurance et de l’assistance. Son ambition : développer un leader régional dans l’insurtech, tout en restant ouvert à de nouvelles opportunités de croissance externe. Et pourquoi pas un jour acquérir une compagnie d’assurance en bonne et due forme.

L’ex-PDG de Saham Assurance, Mehdi Tazi, marche sur les pas de son ancien patron, Moulay Hafid Elalamy (MHE). Cinq mois après sa démission de la compagnie de MHE, il rachetait en mai 2017 le cabinet de courtage BelAssur, qu’il rebaptisera Beassur. L’homme ne veut pas juste rester actif après des années de salariat, mais souhaite inventer un nouveau modèle dans le métier.

Comme MHE, il s’entoure pour cela d’une équipe de managers aguerris, à la hauteur de ses ambitions : Fehd Bouab, DAF du ministère de l’Agriculture et de la pêche Maritime, qu’il nomme DG du cabinet ; Ghyzlane Mikou, répérée chez Verspieren Paris qui va diriger l’activité réassurance et la branche internationale, et Tarik Alouajaji, DGA de Saham Assurance, qu’il recrute en tant que managing director.

Une équipe surqualifiée pour gérer un simple cabinet de courtage ? Pas du tout. Car deux ans plus tard, Mehdi Tazi annonce une opération capitalistique d’envergure : l’entrée de l’Américain Marsh, leader mondial du courtage dans le capital de Beassur, qui deviendra Beassur Marsh. L’objectif de réinventer le métier, d’être le leader de son marché, devient désormais à sa portée. Et il y est presque : Beassur Marsh étant considéré comme le numéro 5 du marché du courtage au Maroc, grâce à sa croissance organique, et à une croissance externe qui s’opère via le rachat de plusieurs autres cabinets de courtage de la place.

Mehdi Tazi, qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, vise désormais une croissance à l’international. « Avec Marsh, nous continuons de nous développer, et nous avons des ambitions dans la région », nous apprend-il.

Avec Axa Assistance, Mehdi Tazi met un pied en Afrique subsaharienne

Mais le dernier coup de Mehdi Tazi montre que l’homme ne se contente pas de développer l’existant, il vise plus haut. Le 26 avril 2022, un communiqué de presse annonce au marché le rachat, par la holding de Mehdi Tazi, de 80% de Axa Assistance Maroc. Mehdi Tazi n’est plus un courtier, il dispose désormais d’une licence d’assurance !

« L’assistance, c’est un agrément d’assurance. C’est une compagnie d’assurance qui prend des risques sur son bilan, contrairement à un courtier », souligne le nouvel actionnaire majoritaire d’Axa Assistance Maroc (sous réserve des autorisations réglementaires), qui a négocié un deal qui va au-delà des frontières du marché marocain.

« Pour l’heure, Axa Assurance est le client principal et reste le client principal d’Axa Assistance Maroc. Mais à travers ce rachat, nous avons récupéré aussi les activités africaines d’Axa Assistance. Nous avons donc d’autres clients au Maroc et en Afrique. Nous avons une belle empreinte régionale. Et nous sommes un acteur indépendant qui n’est pas affilié à un groupe en particulier. Nous avons la capacité de travailler avec l’ensemble des banques, des assurances de la région en toute indépendance », nous confie Mehdi Tazi.

Pour lui, cette compagnie rachetée n’est pas un simple opérateur dans l’assistance classique (transport sanitaire, évacuation, remorquage auto, etc.), mais « un très bel outil pour accompagner l’inclusion financière et la micro-assurance en Afrique ».

Comment ? « En innovant pour en faire une insurtech africaine», explique le patron d’Expanso.

Objectif : devenir une référence de l’insurtech en Afrique

« Cette entité peut contribuer largement au développement de l’inclusion financière et à la microfinance. Parce que nous pouvons par cette plateforme vendre des petites polices d’assurance et de protection des assurés par des canaux d’assurance affinitaire. Vous pouvez vendre des petites polices d’assurance protection couplées à des cartes bancaires, à des lignes téléphoniques, etc. Nous pouvons en faire un leader régional », précise Mehdi Tazi.

Cette compagnie, qui continuera d’opérer dans un premier temps sous le nom d’Axa Assistance Maroc, sera ainsi l’outil lui permettant de déployer toute son énergie, ses idées, ses ambitions dans un secteur qu’il maîtrise, pour avoir été aux côtés de Moulay Hafid Elalamy dans toutes les étapes de développement de Saham Assurance.

Mais l’homme se veut modeste : « Si on fait le dixième de ce que Moulay Hafid a réalisé, nous serons très heureux.

Mais quand on l’interroge sur l’éventualité d’être un jour à la tête d’une compagnie d’assurance, Mehdi Tazi déclare ne rien exclure. « Si on a une opportunité qu’on peut se permettre de reprendre, et qu’on y voit la possibilité de créer de la valeur ajoutée, bien sûr, on va y aller », nous lance-t-il.

En attendant, le vice-président de la CGEM pense d’abord à développer les actifs qu’il dirige. « On veut se développer davantage. On est très ouvert sur la croissance externe. Il faut qu’on aille dans des segments où l’on peut avoir de la valeur ajoutée sur l’assurance. Nous savons qui nous sommes, nous connaissons nos forces et nos faiblesses. Nous gérons bien, nous sommes propres et innovants. C’est la raison pour laquelle des leaders mondiaux comme Marsh ou Axa s’associent à nous. Mais nous n’avons pas les capacités financières des grandes compagnies d’assurance … En revanche, là où on peut mettre en avant nos avantages comparatifs, on le fera », explique Mehdi Tazi.

Ou comment passer en cinq ans du statut d’entrepreneur débutant à celui d’homme d’affaires dans un secteur très technique, associé dans le courtage au leader mondial du secteur, Marsh, et dans l’assistance, au deuxième opérateur mondial dans le domaine, Axa.

Mehdi Michbal – 04 mai 2022 – MEDIAS24

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

Joint-Venture Sanlam / Allianz : Naissance d'un géant de l’assurance en Afrique

Next Article

Saham Assurance S.A. communique sur le rapprochement Sanlam - Allianz

Related Posts