Le constat amiable se digitalise au Maroc

Annoncée depuis 2015, l’application conçue par les assureurs pour digitaliser le constat amiable est en cours de déploiement. La dernière phase de test de l’application “e-constat” s’est déroulée au cours du premier trimestre 2022.

(Cio Mag) – Conscientes des enjeux de la transformation digitale, les compagnies d’assurances marocaines opèrent, depuis deux ans, un virage numérique sans précédent. La crise du COVID-19 a favorisé le déploiement de nouvelles solutions innovantes, afin de répondre à la demande d’une clientèle exigeante et de plus en plus connectée.

C’est dans ce contexte que tous les acteurs de la profession, regroupés au sein de la Fédération Marocaine des Sociétés d’Assurances et de Réassurance (FMSAR), s’apprêtent à introduire, pour la première fois au Maroc, le constat électronique. L’objectif est d’accélérer le traitement et le règlement des sinistres auto.

En effet, dans sa dernière communication officielle du mois de mai, la FMSAR annonce que le premier trimestre de l’année 2021 a été marqué par la mise en œuvre de la dernière phase de test de l’application “e-constat”. La nouvelle appli devrait permettre la digitalisation du constat amiable, qui représente la pièce maitresse pour l’indemnisation en assurance automobile. Par ailleurs, la mise en place de ce constat électronique va permettre au secteur de fiabiliser les données recueillies. Cela permettra également à l’ensemble de l’écosystème des utilisateurs (assurés, entreprises d’assurances et d’assistances, …) d’avoir accès à l’information de manière instantanée.

Néanmoins, il aura fallu attendre près de 7 ans pour concrétiser le constat électronique au Maroc. Le projet avait été dévoilé pour la première fois en 2015, lorsque la FMSAR et la Fédération Française des Sociétés d’Assurance (FFSA) avaient signé une convention de coopération pour le déploiement du e-constat au Maroc. En France, l’application officielle des assureurs « e-constat auto » est déployée depuis 2014. Elle permet aux assurés, à partir d’un smartphone, de déclarer directement leurs accidents matériels à leurs assureurs, sur le modèle du constat amiable automobile papier.

Au Maroc, le lancement imminent de cette nouvelle application s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de la FMSAR, visant à accélérer transformation digitale du secteur de l’assurance.

Abdelali Adil – 16 mai 2022

CIOMAG
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

INONDATIONS, INCENDIES, MÉGA-SÉCHERESSE... QUAND L'AUSTRALIE DEVIENT INASSURABLE

Next Article

L’assurance donne RDV en Algérie pour la conférence du GAIF

Related Posts