Détente au Maroc: 3 assurances à connaître avant de partir en vacances 

Vous êtes en vacances ou vous le serrez bientôt ? Vous voyagez au Maroc ou à l’étranger ? Voici 3 contrats d’assurance à connaître pour un été paisible.

L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale les considère, sur son site web très didactique, comme des assurances «loisirs ». La plus connue de ces assurances est sans doute l’assurance voyage. Mais on trouve également l’assurance chasse et, pour les plus chanceux, la multirisque plaisance.

Assurance voyage : L’indispensable !

Rendue célèbre de par son caractère obligatoire en cas de voyage à l’étranger, l’assurance voyage est un passage obligé lorsque l’on prépare ses vacances à l’étranger. C’est d’ailleurs l’un des produits stars des compagnies d’assistance. Généralement, elle couvre les urgences à l’étranger et couvre un large spectre de sinistres, allant de la perte de la carte bancaire à l’étranger jusqu’au rapatriement en cas de décès de l’assuré. Elle est très souvent proposée et souscrite en agence bancaire. Mais l’assuré a la possibilité de souscrire au contrat de son choix en dehors de ce que propose sa banque.   

Assurance chasse : Pour que le chasseur ne soit pas chassé !

Bien connue des amateurs de chasse, cette assurance a pour objet de couvrir, notamment, les tiers contre les risques d’accidents causés involontairement par le chasseur assuré. Le contrat garantit notamment au titre de la garantie « Responsabilité civile » les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile pouvant incomber au chasseur à raison des dommages corporels et matériels causés involontairement aux tiers. Le contrat d’assurance chasse peut aussi comporter une garantie « individuel accident ». 

La multirisque plaisance : Pour les plus chanceux !

Envie de vous offrir un bateau de plaisance cet été ? Et bien votre équipementier ne manquera pas de vous en parler.  La multirisque plaisance couvre le souscripteur des dommages causés aux tiers par les engins de plaisance et des dommages subis par ces engins, un peu comme une assurance automobile. Moyennant une surprime, la RC  peut être étendue aux garanties suivantes :

  1.  « Défense » : défendre les intérêts de l’assuré, en cas de poursuites engagées contre lui à la suite de dommages garantis, devant les tribunaux.
  2. « Recours » : réclamer à l’amiable ou en justice l’indemnisation par le responsable du dommage ou son assureur du préjudice subi par l’assuré.

Maintenant que vous êtes informés et puisqu’un voyageur informé en vaut deux, nous vous souhaitons d’excellentes vacances !

François Olivier Edime – 212assurances – 13 juillet 2022

Total
37
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Article

Bancassurance : Portrait d’une « Success story » marocaine

Next Article

Assurance à la demande: Et si nous ne payions que ce que nous consommons … (Partie II)

Related Posts